Le CODE prétend avoir obligé Paul Biya à revenir au Cameroun

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Apr-2017   34087 16
Username:
Password:
Chesco002   12017-04-16 04:49
#1
Donc les USA sont democratic ? Système electoral pourri et truqué. Limitation des candidats. Le peuple pas impliqué dans la désignation des 2 principaux candidats. Exclusion des minorités du droit de vote.

Les USA, déclencheur des guerres interminables pour semer démocratie. Comme en lybie Irak Syrie Yémen...

Toi qui accuse biya infatigablement, qu'as tu fait pour ton pays à ton niveau plus que biya a son niveau a lui ?
      0
Bernardint   62017-04-14 21:29
#2
Meme dans les pays qui ont invente la democratie comme les USA

Non frère : Ils ne l'ont pas inventée. Pour le reste, je te suis.
      0
Tontonofmanfe   122017-04-14 18:58
#3
Toujours de la comedie avec ces gens. Et après ils diront a leurs enfants, nous avions lutter le regime de Biya a notre temps, quand ils ont passé le temps a jouer a la comedie de derniere categorie. What a pitie.
      0
Alternative 25    242017-04-14 17:06
#4
Je ne sais pas quand les camerounais ont donné mandat aux désoeuvrés qui viennent écrire ici que les camerounais pleurent. Ils leur ont dit qu'ils pleurent à cause de Biya.
Au lieu de dire :" je pleure".
Les camerounais pleurent. 20 millions de personnes pleurent. Ils pleurent quoi? Parce qu'il y a quelques désoeuvrés qui n'arrivent pas à s'insérer dans la vie attendant que les politiques fassent le travail à leur place
      0
Messassi16    72017-04-14 16:04
#5
@Lerich,

Je te dis @Lerich! @Carlitos, un Frère que j'aime bien est toujours là prêt à saboter les initiatives de ceux qui au moins essaient par leurs actions concrètes de résister à cette dictature. Il va même plus loin jusqu'à dénoncer les "ingérences étrangères" dans les affaires du Kamerun, mais reste "curieusement muet quand ces étrangers, avec l'aval du Kamerun, apportent des aides de toutes sortes à cette bananeraie, pire quand ce même Kamerun va quémander des secours à l'étranger!
      0
Messassi16    182017-04-14 16:04
#6
@Lerich,

Je te dis @Lerich! @Carlitos, un Frère que j'aime bien est toujours là prêt à saboter les initiatives de ceux qui au moins essaient par leurs actions concrètes de résister à cette dictature. Il va même plus loin jusqu'à dénoncer les "ingérences étrangères" dans les affaires du Kamerun, mais reste "curieusement muet quand ces étrangers, avec l'aval du Kamerun, apportent des aides de toutes sortes à cette bananeraie, pire quand ce même Kamerun va quémander des secours à l'étranger!
      0
Blizzard 19    172017-04-14 15:28
#7
Aussi rocambolesque que récit paraît, son issue donne tout de même du baume au cœur. Car Biya aurait passé 6 mois dans cet hôtel, aux frais du contribuable.
      0
Lericheamerifricain25    262017-04-14 14:41
#8
Carlitos

La chevre broute la ou elle est attachee. Le CODE agit efficacement dans son territoire de competence.
Il revient aux millions de Camerounais sur place de jouer aussi leur role au lieu de pleurnicher ou de croire que le temps va regler le probleme.
      0
Lericheamerifricain14    212017-04-14 14:38
#9
Les pays ne deviennent democratiques que lorsque chaque citoyen joue son role.

Meme dans les pays qui ont invente la democratie comme les USA, les citoyens restent tres virgilents par rapport aux actions des dirigeants et se mobilisent chaque fois que ces actions s'eloignent de leurs interets.

Le contribuable Camerounais devrait apprendre a defendre en permanence l'utilisation des impots collectes a la sueur de son front.

Vive le CODE
      0
Alternative 18    252017-04-14 13:37
#10
@Nairobi1015
Oui, je suis très dérangé par la nouvelle. Je ne connais pas ce CODE. Il doit être très puissant labas en Suisse et partout en Europe. En tout cas hors du Cameroun. Tout comme le plus intellect de ces clowns qui appelle la communauté internationale à venir bombarder le pays qu'il compte diriger.
      0
Mbalmayo14    292017-04-14 11:24
#11
Ekiéé! Quand le lion de Mvomeka entend CODE, il tremble joukaaaa! Moi je connais certains membres du CODE ici en France, franchement, je rigole joukaaaa tomber à terre quand je vois ce qu'ils font... Je dis ça je n'ai rien dit!
      0
Ricky17    522017-04-14 07:14
#12
Moi je somme Biya de sortir du palais de l'unité le 20 mai prochain pour aller présider le défilé au boulevard. Vous verrez qu'il a si peur de moi qu'il va s'exécuter.
      0
Carlitos48    462017-04-14 03:01
#13
Si fort est le CODe que je me demande comment depuis 35 ans déjà il n'a pas obligé Paul Biya à quitter le palais de l'Unité. Ça frise la comédie ce titre.
      0
Nairobi1032    542017-04-14 02:03
#14
@Alternative

Vous avez l'air vraiment dérangé par la nouvelle, genre ils ont appuyé là où ça dérange? En plus ils se permettent de narguer le roi fainéant.
      0
Alternative 58    552017-04-14 00:12
#15
C'est grave. Car le CODE là semble très fort. Il va peut-être refuser le visa aux gens cités.
Alors qu'eux-mêmes sont des clochards sans papiers. Immigrés clandestins, fumeurs de chanvre comme ceux qui pilulent sur CIN en train de se maudire que le Cameroun est debout.
Ils ont misé sur les rebels centrafricains, ça n'a pas donné, ils ont chanté par tout que Boko Haram est venu chassé Biya, le contraire, après, certains perdus ont dit qu'ils veulent la sécession du Cameroun, ils ont cru que c'est leur jack pot. Pendant que les gens demandent la sécession eux ils parlent de Biya. Dommage pour eux ça n'a rien donné. Ils sont allés appeler la communauté internationale de venir bombarder le Cameroun et chasser Biya, comme ça il vont prendre leur chose que dieu leur a donné, Biya a arraché avec sa milice. Donc la milice tribale de Biya est plus forte que dieu?
Une bande de clowns.
Il faut les comprendre la galère c'est comme la folie.
      0
Maguida 31    742017-04-13 23:03
#16
Paul Biya à vu tout ça venir il a fait marathon eeeeeee
Chantale Biya à vu ça elle a fait demi tour.
Elle a dit qu'elle ne mettra plus les pieds en Europe eeeeeee.
Seulement BRENDA est restée pour fumer le banga
      0
Brice Nitcheu Brice N.
Le groupe d’opposants camerounais installé à l’étranger interdit au ministre Issa Tchiroma Bakary, au président de l’Assemblée nationale Cavayé Yéguié Djibril et à son homologue du Sénat Marcel Niat Njifenji tout séjour privé en Europe.

Le CODE pavoise. L’organisation de la diaspora camerounaise opposée aux actuels gouvernants du Cameroun estime dans un communiqué publié le 13 avril 2017 à Londres qu’elle est à l’origine du retour de Paul Biya au bercail. Les contestataires expliquent que suite à leur ultimatum du 4 avril 2017 qui donnait 7 jours au président camerounais Paul Biya pour quitter la Suisse, certains des activistes qui la composent sont. L’on apprend ainsi que « la Cellule Opérationnelle du CODE s’est déployée à Genève le 11 avril, jour de l’expiration de l’injonction, avec pour mission et instructions de mener une action Coup de Poing à l’intérieur de l’Intercontinental, pour confronter Paul Biya ».

La suite de l’histoire ressemble à un scénario de film. « Nos éléments campés en poste avancé ont pu constater, dans la soirée du 11 avril, son départ précipité de l’hôtel Intercontinental, accompagné par un convoi, qui l’a conduit en vitesse à son château situé Route de Lausanne, sur les bords du Lac Leman, ou il a passé la nuit. Alors que notre Cellule Opérationnelle s’apprêtait à passer à l’action devant son château, Paul Biya a quitté les lieux, en direction de l’aéroport de Genève, d’où il a embarqué à destination du Cameroun ».

Le CODE soutient que Paul Biya revenu au Cameroun le 12 avril 2017 était en villégiature en Suisse et était accompagné « par un clan pléthorique de courtisans », qu’il accuse de dilapider les fonds publics pour des fastes couteux et inutiles, « pendant que les Camerounais croupissent sous le poids de la dette et de la misère.

Le CODE pense que le retour de Paul Biya au pays « va permettre ainsi de sauver des fonds qui auraient pu servir pour son plaisir personnel ». Il demande au chef de l’Etat camerounais de payer  60 mois d’arriérés de salaires aux enseignants de régler « par un dialogue franc et sincère » la crise dans les régions anglophones, de faire libérer des leaders anglophones « enlevés, déportés et séquestrés dans les geôles infectes de Yaoundé ». Il exige aussi la démilitarisation des Régions Anglophones, l’arrestation des éléments de la police qui ont torturé et démembré le jeune Ibrahim Bello a Ombessa, ainsi que des officiers de police qui ont tenté d’étouffer ce crime odieux, la publication immédiate du Rapport sur la tragédie d’Eseka, qui a mis à nu les pratiques mafieuses et criminelles de Vincent Bolloré dans notre pays.

Enfin en raison des « positions stratégiques qu’elles occupent dans l’appareil de la dictature au Cameroun et du rôle qu’elles jouent pour le maintien et la survie de cette dictature », le CODE dit avoir pris la décision « d’étendre l’interdiction de séjours privés en Europe » à Issa Tchiroma Bakary (ministre de la Communication), Cavaye Yeguié Djibril (Président de l’Assemblée Nationale) et Marcel Niat Njifenji (Président du Senat). Le CODE précise que « cette liste peut être rallongée à tout moment »

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez