Retrait de la CAN au Cameroun: Pour Pape Diouf, «Le président de la CAF Ahmad est un pantin des marocains»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Dec-2018   9561
Pape Diouf Archives
L’ancien président de l’Olympique de Marseille pense que le président de la CAF a manœuvré pour le retrait de la CAN 2019 au Cameroun au profit du Maroc.

La décision de la CAF prise le 30 novembre 2018 de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun fait couler beaucoup d’encre et de salive. Pour l’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, le président de la Confédération africaine de football a savamment manœuvré pour le retrait de la CAN au profit du Maroc. « Le président de la CAF Ahmad est un pantin des marocains », a déclaré le sénégalais à l’émission Talents d’Afrique diffusée le 3 décembre sur Canal+.

Pour Pape Diouf, la décision de la CAF est une « fumisterie » qui vise juste à servir les intérêts du royaume chérifien, dont la candidature semble certaine pour remplacer le Cameroun. S’il reconnait que le Cameroun aurait dû se doter d’infrastructures de sports de qualité depuis fort longtemps, l’ancien patron de l’OM s’offusque que le pays des quintuples champions d’Afrique soit traité ainsi. « Un pays qui a produit Roger Milla, Samuel Eto’o, Patrick Mboma etc. », a-t-il rappelé.  

Ce n’est pas la première fois que P. Diouf tacle sévèrement le patron de l’instance africaine du football. Le sénégalais avait déjà manifesté sa désapprobation suite aux déclarations dénigrantes d’Ahmad sur le Cameroun et l’augmentation du nombre de pays qualifiés pour la CAN.

Je ne comprends absolument pas l’attitude de l’actuel président de la CAF, Ahmad Ahmad ; sur cette pression qu’il veut mettre sur le Cameroun, un grand pays du football, un pays à qui l’Afrique doit beaucoup dans la reconnaissance du continent sur le plan du football », s’était-il indigné insinuant que le malgache voulait régler ses comptes avec son prédécesseur camerounais Issa Hayatou.

Fred BIHINA

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez