Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 23-Sep-2014 - 15h11
Recherche:    Web CIN      By
844 visiteurs en ligne
Coalition: UDC et le MP font le travail en commun
Click to jump to 'Mutations'
YAOUNDE - 19 JUILLET 2007
© Dippah Kayessé | Mutations
 Réagir
Une nouvelle dynamique de l’opposition au Cameroun en gestation avec dès dimanche des listes communes à Douala.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
En juin dernier, au cours d’une conférence de presse organisée à Douala, Jean- Jacques Ekindi et Adamou Ndam Njoya, respectivement coordonnateur du Mouvement progressiste (Mp) et président de l’Union démocratique du Cameroun, avaient jeté les bases d’une imminente convention entre leurs deux partis. Hier, 18 juillet, au siège du Mp à Douala, les deux leaders de l’opposition se sont retrouvés pour matérialiser cette convention présentée comme un accord politique de la nouvelle dynamique de l’opposition camerounaise "Cette convention n’est autre que le résultat de profondes réflexions qui ont duré deux mois sans aucune pression extérieure", a expliqué Jean- Jacques Ekindi. Et, pour Adamou Ndam Njoya, plus qu’une convention, il s’agit d’un profond engagement sans précédent.

Entre autres engagements pris au cours de la signature de cet accord de quatre articles fondamentaux, les deux partis vont se soutenir tout au long de la présente campagne, coopérer ensemble dans les domaines du contrôle du scrutin et de la lutte contre la fraude. Ils décident également de ne point présenter des listes concurrentes dans la même circonscription. C’est ainsi qu’à Douala, le Mp est seulement en lice dans la circonscription de Wouri- Centre tandis que l’Udc postule pour les municipalités de Douala IIe et IIIe. Aussi, les militants désireux de se présenter dans une circonscription ou leur parti n'est pas en course sont autorisés à démissionner de leur parti d’origine, à adhérer au parti partenaire et à faire acte de candidature dans la liste de ce dernier. C’est dans cette optique qu’à Wouri- Centre où Jean- Jacques Ekindi est tête de liste aux municipales, le deuxième sur la liste n’est autre que Sam Baka. Seulement, difficile de savoir si la présence de Sam Baka dans cette liste du Mp relève d’une démission de l’Udc ou d’une simple alliance. "Il ne s’agit pas de Sam Baka un transfuge, mais de Sam Baka un stratège", répond-il.

Accord

Selon les parties signataires de cet accord, celui-ci revêt un double aspect : électoral et purement politique. "Cet engagement devra mettre fin aux difficultés des partis politiques au Cameroun de se retrouver autour des d’un objectif et à la personnalisation des partis au détriment de l’institution elle- même", a expliqué Adamou Ndam Njoya. Au lendemain du double scrutin du 22 juillet prochain, les deux leaders politiques promettent approfondir cet accord dont un des objectifs fondamentaux demeurent la création de la nouvelle dynamique de l’opposition camerounaise dont les détails seront communiqués en temps opportun. "Toujours est-il que cette dynamique reste ouverte à tous ceux qui pourront suivre notre rythme et adhérer à notre marche vers la construction de la nation", a expliqué Jean- Jacques Ekindi. Sortis de cette rencontre, les deux leaders ont à travers les artères de la capitale économique organisée une caravane motorisée afin de donner un caractère plus solennel à leur union politique.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 3814 Réactions: 0 Transferts: 0 ]
Publicite

 Réagir
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.