Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 26-Nov-2014 - 15h33
Recherche:    Web CIN      By
655 visiteurs en ligne
Gouvernance : Le directeur de l'hôpital central sanctionné
Click to jump to 'Mutations'
YAOUNDE - 24 DECEMBRE 2008
© Jean Francis Belibi | Mutations
 10 Réactions
Magloire Biwolé Sida devra payer plus de 66 millions de francs au Trésor public contre 1,5 million à son prédécesseur.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Au total, ce sont onze (11) fautes de gestion qui ont été retenues par le Conseil de discipline budgétaire et financière (Cdbf) contre le Pr Magloire Biwolé Sida, l'actuel directeur de l'Hôpital central de Yaoundé. L'instance réunie en sa session du 9 décembre dernier sous la présidence de Siegfried David Etame Massoma, ministre délégué à la Présidence de la République chargé du contrôle supérieur de l'Etat, par ailleurs président du Cdbf, a retenu entre autre contre le directeur de l'un des principaux établissements hospitaliers publics de la capitale, les fautes suivantes : "application, sans l'accord de l'autorité des marchés publics, de la procédure de gré à gré ; érection de la régie des recettes et de la caisse principale en caisses d'avances ; absences de bons de commande pour certaines dépenses courantes de l'hôpital, affectation des recettes de médicaments aux dépenses courantes de l'hôpital ; dépenses sans pièces justificatives et manque à gagner du fait du non reversement de la Tva, pour un montant total de 22 777 617 Fcfa ; absence d'enregistrement des bons de commande et d'acquittement de la Tva sur factures, pour un montant de 28 403 108 Fcfa ; paiements de primes de recouvrement non autorisés sans pièces justificatives ; paiement de chèques pour un montant de 23 237 044 Fcfa, sans pièces justificatives… ".

Des actes qui de l'avis des membres du Cdbf constituent " le Pr Biwole Sida Magloire débiteur envers le Trésor public, pour la somme globale de soixante quatre millions quatre cent dix sept mille sept cent cinquante neuf (64 417 759) Fcfa ". Il devra en outre payer une amende spéciale de deux millions de francs. Pour sa part, Dominique Obounou Akong, le prédécesseur de Magloire Biwolé Sida à la tête de l'Hôpital central de Yaoundé a été reconnu coupable d'un ensemble de fautes lors de son long passage à la tête de cette institution. Il a ainsi été retenu contre lui, les fautes de " paiement de primes de rendement sur les recettes locatives sans base juridique ; la création de primes de recouvrement sans base juridique ", avant de se voir infliger " une amende spéciale d'un million cinq cent mille (1 500 000) Fcfa ".

Minedub-Minesec

Des sanctions qui concernent également d'autres personnels de l'Hôpital central de Yaoundé, à l'instar de Benoît Owona Aboda, comptable financier qui a été déclaré " débiteur envers l'Hôpital central de Yaoundé de la somme trois millions six cent mille (3 600 000) francs, représentant le préjudice causé à la personne publique ", de même que l'intéressé se voit infligé une amende spéciale de deux cent mille (200 000) Fcfa.

D'autres personnes ont vu leurs affaires laissées à l'appréciation de la Chambre des comptes de la Cour suprême. Il s'agit de Jean Claude Wouassi Kameni, Julienne Gisèle Ngo Inack et Justin Ateba, respectivement régisseur des recettes, caissière principale et ex-régisseur des recettes, tandis que Joseph Bissoa, major de la pharmacie de l'Hôpital central a été acquitté pour faits non établis.

S'agissant du cas Barthélemy Nyina Mvondo, secrétaire général de la Commission nationale de l'Unesco des ministères de l'Education de base (Minedub) et des Enseignements secondaires (Minesec), le Cdbf a retenu contre lui les fautes d'engagement de dépenses sans justification de l'exécution des prestations ou des services ; absence d'enregistrement des bons d'engagement par les fournisseurs et devra pour cela payer au Trésor public, la somme de cinq millions six cent cinquante huit deux cent seize (5 658 216) Fcfa en plus d'une amende d'un million de francs pour le préjudice causé au Minedub et un million neuf cent cinquante mille francs pour ce qui est du Minesec.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 11637 Réactions: 10 Transferts: 5 ]
Publicite

 10 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.