Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 20-Sep-2014 - 15h25
Recherche:    Web CIN      By
1420 visiteurs en ligne
Le 8 mars: La 35è édition de la Journée Internationale de la Femme
Click to jump to 'Cameroon-Info.Net'
LE 7 MARS 2010
© Cameroon-Info.Net
 5 Réactions
Quatre femmes camerounaises vivant dans des milieux différents ont accepté de se confier à Cameroun-Info.Net pour la circonstance.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Le 8 Mars est là! Cette année se célèbre sa 35ème édition de la Journée Internationale de la Femme. Les femmes sont en effervescence de par le monde. Quid des manifestations et autres. Parole à la femme.

Marthe Lucienne Essam , Expert – Comptable, célibataire avec un enfant vit à Yaoundé (Cameroun)


Marthe Lucienne Essam (Yaoundé)
Photo: © Cameroon-Info.Net
Cameroun-Info.Net : Le 08 Mars est la Journée Internationale de la Femme; on en parle, mais est-ce qu’une journée pour la Femme est utile ? Est-ce que cette journée a un sens?

Marthe Lucienne Essam : Pour moi, la Journée Internationale de la Femme est utile car il s’agit d’un anniversaire qui rappelle le long combat mené par des femmes avec l’aboutissement des différentes requêtes, la prise en considération des problèmes évoqués par des femmes depuis plusieurs années. Oui cette journée a un sens si et seulement si les femmes ne la considèrent pas seulement comme une journée où il faut festoyer et commettre des excès. C’est une journée qui devrait permettre aux femmes de se rappeler de toutes les victoires dans leurs longs et durs combats. C’est aussi l’occasion de dresser le bilan des progrès accomplis en vue de promouvoir l’égalité homme-femme.
L’occasion d’identifier les difficultés que les femmes doivent encore surmonter dans cette société et les moyens à utiliser pour améliorer leur condition.

Cameroun-Info.Net : Qu’allez-vous donc faire pour marquer le coup ce jour-là ?

Marthe Lucienne Essam : J’essaierais de participer aux différents débats organisés et à condition d’y être invitée. Il faut avouer que l’organisation des débats parfois n’intègre pas toutes les femmes.

Beaucoup de camerounaises perçoivent cette fête comme un jour où il faut faire tous les excès possibles, j’utilise les pincettes en disant que le rôle des femmes leader est d’emmener les autres femmes à comprendre qu’il y a plus important que de penser et/ou croire que c’est La journée de tous les excès, des tournées dans les bars, les boîtes de nuit.

Cameroun-Info.Net : Que faire pour améliorer la condition de la femme Camerounaise ?

Marthe Lucienne Essam : Il faudrait lui donner les moyens de s’assumer financièrement, d’être plus indépendante financièrement sans pour autant se détourner de ses obligations maritales pour celles qui sont mariées, ou qui vivent en concubinage. Lui donner l’accès à l’éducation et expliquer aux parents qui vivent encore dans l’ignorance du bien fondé qui réside dans le fait d’envoyer les jeunes filles à l’école.

Cameroun-Info.Net : Le 31 Juillet a le même impact pour la Camerounaise ?
Marthe Lucienne Essam : Pas du tout. La journée du 08 mars a pris une telle ampleur que si on décidait de ne plus la fêter au Cameroun, il y aurait des conséquences assez lourdes. Si seulement toutes ces femmes comprenaient vraiment l’utilité et l’importance de cette journée.


Fadimatou Moustapha, Senior System Business Analyst, Célibataire, United Kingdom

Cameroun-Info.Net : Le 08 Mars est la Journée Internationale de la Femme; on en parle, mais est-ce qu’une journée pour la Femme est utile ? Est-ce que cette journée a un sens?

Fadimatou Moustapha : La Journée Internationale de la Femme pour moi représente le fait de valoir le droit des femmes à l’égalité sur la scène internationale.

Cameroun-Info.Net : Qu’allez-vous donc faire pour marquer le coup ce jour-là ?

Fadimatou Moustapha : Appeler ma famille au Cameroun car je serais au USA pour business.

Cameroun-Info.Net : La perception des camerounaises de ce jour là ?

Fadimatou Moustapha : Les camerounaises célèbrent cette fête et sont fièrent de la Journée Internationale de la femme.

Cameroun-Info.Net : Que faire pour améliorer la condition de la femme Camerounaise ?

Fadimatou Moustapha : Avoir plus de femmes dans les postes, créer des droits pour améliorer la condition de la femme et prendre des mesures spécifiques et ciblées dans plusieurs domaines.

Cameroun-Info.Net : Est-ce que la journée du 31 Juillet a le même impact pour la Camerounaise ?

Fadimatou Moustapha : Non.


Adèle SIMO, styliste coiffeuse,directrice de Elohim Cosmetics, Divorcée, 4 enfants vit à Bruxelles (Belgique)


Adèle Simo (Bruxelles)
Photo: © Cameroon-Info.Net


Cameroun-Info.Net : Le 08 Mars est la Journée Internationale de la Femme; on en parle, mais est-ce qu’une journée pour la Femme est utile ? Est-ce que cette journée a un sens?

Adèle Simo : Oui, c’est une journée dédiée à la femme. Elle est importante, elle représente beaucoup pour moi, parce qu’elle met la femme à l’honneur. C’est une journée de bilan.

Cameroun-Info.Net : Qu’allez-vous donc faire pour marquer le coup ce jour-là ?

Adèle Simo : Ecoutez, ce jour-là je me rendrai l’ambassade du Cameroun à Bruxelles célébrer cette fête avec mes sœurs d’origine camerounaise, puisque l’ambassade organise un débat cocktail.

Cameroun-Info.Net : Cette fête comme tant d’autres (la saint-Valentin par exemple) est importée. Comment les camerounaises l’aperçoivent-elles ?

Adèle Simo : C’est un jour pour la femme, ça ne change jamais rien dans le monde. Cette journée passe et puis rebelote c’est le train-train quotidien. Chez nous je ne vois rien qui change, à part le fait de faire la fête et porter son pagne de l’année. C’est vrai qu’il y a une évolution en Europe pour la femme. J’ai vu un musée dernièrement à Anvers où on montrait étape par étape l’émancipation de la femme. Par exemple la date à la quelle les femmes ont commencé à travailler sans demander l’autorisation.

Cameroun-Info.Net : Que faire pour améliorer la condition de la femme Camerounaise ?

Adèle Simo : Pour améliorer la condition de la femme camerounaise, il faudrait exécuter, mettre en pratique les doléances des femmes. On les énumère chaque 8 mars, et après on les range dans un tiroir.

Cameroun-Info.Net : Est-ce que la journée du 31 Juillet a le même impact pour la Camerounaise ?

Adèle Simo : Non, je n’ai pas fait attention à cette date. C’est vous qui m’en parlez. Le 08 Mars concerne le monde entier, d’où un impact plus fort.


Josiane MOPA, Stagiaire chez Sadies & Co. Célibataire, Delaware, Etats-Unis (Yakomopa@yahoo.fr)



Josiane Mopa (Delaware, U.S.)
Photo: © Cameroon-Info.Net
Cameroun-Info.Net : Le 08 Mars est la Journée Internationale de la Femme; on en parle, mais est-ce qu’une journée pour la Femme est utile ? Est-ce que cette journée a un sens?

Josiane MOPA : La Journée Internationale de la Femme officiellement ‘la Journée Internationale des Droits de la Femme’ est une excellente opportunité pour rappeler aux nouvelles générations de femmes que le combat pour un meilleur traitement de celles-ci tant dans le milieu professionnel que familial a commencé au début du 20ème siècle en Europe et aux Etats-Unis.

Des groupes de femmes ont manifesté a travers l’Europe et les Etats-Unis pour réclamer le droit de vote, des meilleurs conditions de travail et l’égalité des sexes.

Aujourd’hui, aussi bien dans mon pays d’origine le Cameroun que dans mon pays de résidence (USA), je suis fière de dire que je n’ai jamais été victime de sexisme. C’est à dire que rien ne m’a encore été défendu parce que je suis une femme. Dans ma famille, ma maman nous a tous traités de la même manière. Mes frères ont appris à nettoyer et à cuisiner. Quant à ma sœur et moi, nous étions responsables à tour de rôle de l’entretien du gazon et de la voiture. Sur le plan professionnel, je travaille avec des hommes et je n ai pas de complexe. Je dois néanmoins reconnaitre que ma situation n’est pas celle de toutes les femmes ici aux USA ou encore au Cameroun. Il y a certainement beaucoup de femmes a travers le monde qui sont encore traitées comme la propriété de leur époux ou parents paternels.

Pour revenir à votre question, la journée de la femme a un sens dans la mesure où elle nous permet de célébrer le progrès des femmes et surtout de réclamer l’amélioration des conditions de vie de nos sœurs et mères encore prisonnières des coutumes.

Cameroun-Info.Net : Qu’attendez-vous de votre époux ce jour-là ?
Josiane MOPA : Je suis célibataire. Si j’étais mariée, je réclamerais ‘le pagne du 8 Mars’ (rires…). Vous savez, au Cameroun, le plus grand symbole de cette journée reste encore le fameux pagne.

Cameroun-Info.Net : Qu’allez-vous donc faire pour marquer le coup ce jour-là ?

Josiane MOPA : C’est vrai que dans le train-train quotidien de la vie ici aux Etats-Unis, nous n’accordons pas d’importance a cette journée. Il en reste tout de même que pour la célébrer, je rendrais un hommage particulier a toutes les femmes importantes de ma vie à savoir ma magnifique et gracieuse maman, Mme Rose Tchoupouen, ma grande sœur, mes collègues et mentors sans oublier mes belles sœurs ainsi que toutes les femmes qui continuent de m’inspirer et de faire de moi une jeune femme reconnaissante.

Cameroun-Info.Net : Cette fête comme tant d’autres (la saint-Valentin par exemple) est importée. Comment les camerounaises l’apréhendent-elles ?

Josiane MOPA : Je n’ai pas encore rencontré de Camerounaises qui appréhendent cette fête. Au contraire, mon souvenir de cette journée au Cameroun reste l’effervescence que connaissent les différents quartiers de la ville de Yaoundé.

Cameroun-Info.Net : Que faire pour améliorer la condition de la femme Camerounaise ?

Josiane MOPA : Je ne suis pas une experte et je suis certaine que les grandes organisations et le politique au Cameroun s’y attellent. A mon niveau, je constate qu’une femme financièrement indépendante améliore non seulement sa condition, mais aussi celles de plusieurs autres autour d’elle.

Cameroun-Info.Net : Le 31 Juillet a-t-il le même impact pour la Camerounaise ?

Josiane MOPA : Je ne suis pas sûre que la Journée de la Femme Africaine si c’est à cela que vous faites référence ait le même effet que le 8 Mars. L’organisation de la journée de la femme africaine doit continuer à œuvrer pour la vulgarisation de sa plate forme.

La journée du 31 Juillet est la journée de la Femme Africaine. C’est sous l’initiative des femmes africaines dynamiques à Dar-Es-Salam en Tanzanie en 1962 qu’ il a été décidé une journée de la Femme Africaine.


L’observance des droits de l’homme aujourd’hui consiste essentiellement dans le respect de ceux de la femme.. Miquel Mesquita da Cunha


Bonne fête à toutes les femmes!

Chantal EBOKO N.
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 7008 Réactions: 5 Transferts: 4 ]
Publicite

 5 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.