Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 22-Dec-2014 - 13h52
Recherche:    Web CIN      By
1223 visiteurs en ligne
Des jeunes filles nues dans les rues de Douala: Quand les mœurs camerounaises se dépravent
Click to jump to 'Aurore Plus'
DOUALA - 03 SEPT. 2010
© LEON MPACKO | Aurore Plus
 115 Réactions
Des filles roulant carrosse, s'arrêtant tout à coup et se mettant à poil, le phénomène a pris une telle ampleur à Douala que l'on se demande désormais dans quel monde on se trouve...
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Il ne se passe pratiquement plus de semaine sans que, à un endroit de la capitale économique, quelque «belles puces» ne s'offrent en spectacle. Ces dernières choisissent généralement un endroit où l'on peut trouver une plus grande concentration des populations pour dérouler leur scène. Le public peut alors assister à un spectacle ahurissant de la pimpante jeune fille qui se déshabille jusqu'au dernier sous-vêtement et va à l'assaut du premier fou crasseux du coin pour des ébats amoureux au moment précisément où le soleil se trouve au zénith. Ce spectacle il y a quelque temps seulement que les usagers de la Rue Pau à Douala l'ont vécu en direct. Une autre —c'est le plus souvent, des filles qui quittent à peine l'adolescence— peut choisir de se «produire» différemment, comme on a eu à vivre au Rond Point Deido, la pépée, nue tel un ver de terre, grimpant sur la statue géante qui s'y trouve et laissant à découvert tout son postérieur avec en prime son sexe largement entrouvert. Pas plus tard que la semaine dernière, la «Douche municipale»> à la jonction du Boulevard Ahmadou Ahidjo, toujours à Douala, a été le théâtre d'un spectacle similaire. Une jeune fille, la trentaine à peine entamée, garant une belle voiture, se mettant nue en plein jour devant un millier de curieux stupéfaits et descendant tout naturellement dans le bassin qu'alimentent les jets d'eau magnifiques qui meublent désormais cet endroit devenu la plus belle place de Douala. Ces trois différents tableaux ne sont que les plus récents d'une série qui commence à durer et à interloquer les riverains de Douala.


Spectacle a la douche municipale le 30-08-2010
Photo: © LTMTV DOUALA



Scene Douche municipale (30/08/2010)
VIDEO: © LTM TV (Douala) MultiMedia



Silence complice des pouvoirs publics

Manifestation de sectes occultes ou pratiques de sorcellerie, en tout cas l'on ne se fait aucun doute ici à le penser. Il devient toutefois absurde que devant un tel phénomène qui tend à envahir la société, les pouvoirs publics se montrent indifférents.

Dans la foule de spectateurs qui accourent pour une scène, l'on y a souvent compté les policiers et gendarmes indifférents devant des attitudes aussi répréhensibles car il y a là ni plus ni moins atteinte à la pudeur et aux bonnes mœurs.

Face au silence suspect de l'autorité publique, des langues se délient qui estiment que ces «belles» bénéficient de la protection de leurs gourous dont bon nombre d'entre eux seraient des boss haut placés, pour dire le moins. Car comment expliquer une telle indifférence des autorités camerounaises devant un phénomène aussi déshonorant et pervers?

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 159754 Réactions: 115 Transferts: 274 ]
Publicite

 115 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.