Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 30-Oct-2014 - 07h36
Recherche:    Web CIN      By
1452 visiteurs en ligne
Scandale à l'Universite de Yaoundé II a SOA: 50 étudiantes violées depuis Janvier 2012
Correspondance
YAOUNDE - 30 JAN. 2012
© Francine Foumane (La Détente) | Correspondance
 12 Réactions
Il ne fait pas bon d’être de sexe féminin au campus de Soa, depuis le début de l’année 2012.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Depuis le début de cette année 2012, l'université de Yaounde 2 à Soa fait des pieds et des mains pour rentrer dans le livre des records Guinness. Le drame est qu'il a choisi une bien triste discipline pour le faire. Le viol des étudiantes. Est-ce le fait d’un violeur ou de plusieurs violeurs en série? Des étudiants ou des jeunes riverains du campus se seraient-ils lancés le défi de savoir qui violerait le plus d'étudiantes? Les supputations vont bon train pour mettre un terme à cette situation dramatique, au moment on il est hasardeux pour des filles jeunes ou pas du tout jeunes de se retrouver seules dans le campus ou aux abords de celui-ci, au crépuscule.

Les cours qui ont lieu après 18 heures 30 enregistrent ainsi depuis quelques temps des absences records de la part des étudiantes qui, par mesure de prudence, préfèrent rester à la maison au lieu de courir le risque d'être violées à la sortie des classes, on ne sait à quel coin du campus partent les criminels qui écument le coin des le coucher du soleil. Certains parents, au courant de cette actualité du campus de Soa, interdisent carrément à leur progéniture de mettre les pieds dans cette université, surtout depuis que la jeune Catherine, âgée de 18 ans, a perdu sa virginité dans ces ébats forcés avec un loubard non encore identifie.

Plus grave encore est le cas des étudiantes qui habitent les chambres et les mini cités situées aux environs dudit campus. Celles-ci sont parfois réveillées en pleine nuit et contraintes sous la menace d'ouvrir leur porte, pour subir les derniers outrages. Au vu du mode opératoire de ces violeurs d'un autre genre, les soupçons sont de plus en plus diriges vers des étudiants ou d'anciens étudiants qui veulent rendre invivable le campus de Soa.

Au stade actuel des investigations il est difficile de prédire quand les autorités de Yaounde 2 qui ne parviennent pas à maitriser la situation, réussiront à débarrasser leur campus de ces énergumènes qui prennent un malin plaisir à participer à cette activité crapuleuse. Surtout que les forces de l'ordre en charge des enquêtes déplorent une insuffisance criarde d'effectifs et ne savent plus elles-mêmes à quel saint se vouer pour résoudre cet épineux et délicat problème.

Les compositions de fin de premier semestre qui s'annoncent ont des chances de se dérouler de manière peu sereine pour ces jeunes filles dont la quête du savoir à Soa s'est transformée (ou court le grand risque de se transformer) en drame.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 10155 Réactions: 12 Transferts: 4 ]
Publicite

 12 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.