Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 24-Apr-2014 - 01h06
Recherche:    Web CIN      By
652 visiteurs en ligne
GCE Board: 353 élèves et enseignants suspendus pour fraude
Click to jump to 'L'Actu'
YAOUNDE - 07 AOUT 2012
© Jean Claude Fogno | L'Actu
 2 Réactions
Des candidats et des encadreurs indélicats du GCE écopent d'une lourde sanction pour des écarts de conduite observés lors de la session de 2012.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
En marge de la publication des résultats de la session de juin 2012 du GCE examination le 31 juillet dernier, des sanctions ont été infligées à des encadreurs et des élèves indélicats, allant des exclusions définitives aux suspensions provisoires.

Selon les résultats, de nombreux cas de fraude ont été enregistrés par le Comité exécutif de cet examen pour les GCE 0 et A levels. «Nous avons observé plusieurs écarts de conduite parmi lesquels, la falsification des notes et fausses identités, la complicité à la fraude, les documents frauduleux, les matériels favorisant la fraude, la tentative d'incitation des autres candidats à la rébellion, l'insubordination et l'utilisation du langage obscène», relève Peter Abety, Chairman du GCE Board.

Dans les GCE 0 et ? levels de l'enseignement général, plus de 300 cas ont été constatés. Pour ce qui est du GCE advanced level, 53 élèves écopent d'une sanction pour diverses raisons. La région du Sud-Ouest vient en tête avec 27 candidats sanctionnés, suivie du Nord-Ouest qui enregistre 20 cas de fraude. Les régions du Centre et du Littoral trimbalent deux et quatre cas de fraude respectivement.

Les élèves incriminés ont vu leurs résultats annulés, tel que prévu par les textes régissant le GCE (Subject Result Cancelled (SRC)), assortis d'une suspension d'un à trois ans de toutes les activités et de tous les examens organisés par le GCE Board. L'Ordinary level a enregistré un taux inquiétant pour utilisation des téléphones portables en salle d'examen, tricherie, usurpation d'identité, insubordination. Pour ce qui est des GCE 0 et A levels de l’enseignement technique, 23 cas de fraude ont été enregistrés et sanctionnés pour les misons similaires.

En dehors des candidats, quelques officiels sont corrigés pour fraude et faute professionnelle. Parmi ces officiels, le cas du chef de Centre du Lycée Technique d’Alou dans le Département du Lebialem, région du Sud-Ouest, est tout particulier. Celui-ci a été suspendu pour trois ans, pour retard grave constaté au démarrage de trois épreuves durant la session de l'examen écrit de Mai-Juin.

Deux officiels ont été sanctionnés au centre de correction du Lycée Bilingue de Molyko-Buea pour fraude. C'est Honoré Kamga qui a écopé la plus lourde sanction. Cet étudiant de l'Université de Buea et admis au secrétariat du centre de correction de Molyko-Buea Molipo, a été radié à vie des activités du GCE Board, ayant été surpris en flagrant délit de falsification au profit des élèves des huit notes sur les 14 qui figuraient sur la fiche de l'examinateur.

«Pendant 36 ans, le système du GCE a subi plusieurs améliorations, surtout dans la gestion et l'administration mais, il est resté essentiellement un examen préparatoire au système universitaire, et doit être géré avec beaucoup de rigueur», souligne Humphrey Momono Ekema, régisseur du GCE Board.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 3084 Réactions: 2 Transferts: 0 ]
Publicite

 2 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.