Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 17-Apr-2014 - 11h01
Recherche:    Web CIN      By
554 visiteurs en ligne
Cameroun: Le chantier de l'autoute Yaoundé-Nsimalen lancé en 2013
Click to jump to 'Cameroon Tribune'
YAOUNDE - 10 DEC. 2012
© Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | Cameroon Tribune
 6 Réactions
Le comité interministériel a suivi l’itinéraire vendredi dernier.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Six ministres ont effectué le déplacement de Yaoundé jusqu’à Nsimalen vendredi dernier. C’était dans le cadre de la reconnaissance du tracé en rase campagne de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen. Un tracé d’une longueur de 10, 66 km partant de la route nationale n°3 à environ 200 m de la station MRS d’Ahala jusqu’au rond-point situé en contre bas de l’aéroport international sur la nationale n°2. La reconfiguration du profil actuel de cet ouvrage prévoit six voies de 3,50 m chacune toutes revêtues en béton bitumeux, avec un terre-plein central de 2m, deux bandes dérasées d’un m. Une reconfiguration qui a l’avantage non seulement de conserver l’emprise actuelle, mais également, d’avoir une incidence financière moindre sur le coût du projet estimé à 60,5 milliards de F.

Sur le long de l’itinéraire qui traverse les départements de la Mefou-et-Afamba et du Mfoundi, trois échangeurs sont prévus : le premier est situé sur de l’axe routier Yaoundé–Douala, le deuxième au niveau de Meyo et le troisième sera construit là où prend fin le projet sur la route nationale n°2. Au cours de la séance de travail à l’aéroport de Yaoundé- Nsimalen, Mohamed Naceur Fendri, de la Société centrale pour l’équipement du territoire-Tunisie (Scet-Tunisie), a présenté à la délégation interministérielle, l’étude réalisée pour le projet. Selon le consultant, la durée des travaux est estimée à 36 mois. « Les terrassements sont très importants. On doit couper tout le relief qui existe sur le site du projet. Notre étude sera prête d’ici la fin de cette année et nous avons prévu le lancement des travaux pour début 2013 », a-t-il rassuré. La durée de vie de l’ouvrage est de 20 ans parce que l’étude a été faite selon les normes standards. « Mais, après une quinzaine d’années, il faut commencer à l’entretenir parce que l’autoroute n’est pas comme toutes les autres routes du réseau routier », a-t-il conclu. Pour ce qui est du recasement des populations, toutes les cases situées au niveau de l’échangeur de Meyo ont été recensées parce que c’est à ce niveau qu’il y aura quelques démolitions. Des réunions se sont déjà tenues avec les populations des villages de Totoli, Nsimalen et Meyo pour les avertir de ne plus continuer les constructions dans ce couloir.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 3873 Réactions: 6 Transferts: 3 ]
Publicite

 6 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.