Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 19-Sep-2014 - 15h10
Recherche:    Web CIN      By
1158 visiteurs en ligne
Ethique et déontologie journalistique: Les "donneurs de leçons" de la CRTV à Douala
Ouest Littoral
DOUALA - 25 JAN. 2013
© GEORGES SEMEY | Ouest Littoral
 Réagir
Un séminaire organisé par la section camerounaise de l'Union Internationale de la Presse Francophone a confirmé la main-mise des journalistes de l'office public sur une initiative pourtant louable.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
La branche camerounaise de l'Union Internationale de la Presse Francophone (UPF) a posé stylos et microphones ce mercredi 23 janvier dans la capitale/économique. C’est à l’occasion d'un séminaire pour hommes de médias affiliés à cette organisation mais ouverte à la confrérie Journalistique. L'évènement a eu pour cadre la salle du conseil du Groupement inter Patronal du Cameroun (GICAM). Il était placé sous le haut patronage du ministre de la communication sur appui financier du Haut commissariat du Canada au Cameroun.


Le péché par ignorance de certains médias

Le séminaire UPF de la capitale économique a été présidé par Joseph Beti Assomo, le gouverneur de la région du Littoral, empêché, mais représenté par son secrétaire général, Etienne Ludovic Mgba. On a également note la présence de la déléguée régionale de la communication pour le Littoral, Michelle Ebonguè. On signalera également la présence effective du Pr. Albert Mbida, inspecteur général au ministère de la communication, celle de Charles Ndongo, le directeur de l'information de la Cameroon Radio and Television (CRTV), mais aussi, I ‘apport de Nta à Bitang le vice- président de l'Union des Journalistes du Cameroun (UJC) et celui du chef de la station régionale Crtv pour te Littoral, Serge Ngando Ntonè. Parfait Biyina Mbarga, en sa qualité de président la section camerounaise de l'UFP n'a pas manqué les travaux de Douala.

Trois temps fort ont marqués la cérémonie d'ouverture du séminaire. Le premier discours a été prononcé par Gisèle Némi Ngah, journaliste en service CRTV Littoral et point focal UPF dans la région. Il en ressort une ferme volonté d'assainir par la formation et le recyclage le respect de la déontologie et de l'éthique journalistique qui dit- elles, ont disparus. Et la journaliste d'enfoncer le clou en insistant sur le péché par ignorance de certains médias.


L'UPF soutient Befa Ateba et Issa Tchiroma

Aimé Robert Biyina lui a presqu'emboîté le pas lors de son allocution. Pour le président de l’UPF Cameroun, la ville de Douala est le reflet de la presse avenante et répugnante. Les confrères de la place de Douala ont encore pu apprécier ses propos lorsqu' il cite en exemple certaines personnalités de la république qui selon lui, ont été Jeté à la vindicte. Le nom de Mgr Joseph Befe Ateba, le président du Conseil National de la Communication et celui d'Issa Tchiroma Bakary, le ministre de la communication ont été cités, qui sait, à dessein. Aimé Robert Biyina a proposé un renouvellement et une rénovation de la pratique journalistique à l'issue du séminaire du 23 janvier 2013.

Le secrétaire général de la région du Littoral a bouclé par son allocution la première séquence du séminaire de formation. Etienne Ludovic Mgba a appelé le 4ème pouvoir a librement exercé la profession mais dans le strict respect des libertés fondamentales inscrites dans la constitution de notre pays. Le journaliste est à même de conduire des révolutions, capables du meilleur comme du pire, a-t-il rajouté. Mais auparavant, le secrétaire exécutif du Gicam et vice- président de l'UPF Cameroun, a réaffirmé le soutien du Groupement Inter Patronal du Cameroun à tout projet visant à lutter contre les dérives de la presse dans notre pays.


La CRTV monopolise encore!

Il est important de relever que trois modules ont meublés ce séminaire. Nta à Bitang a soutenu le 1er relatif au commentaire de texte et de contexte du code d'éthique et de déontologie revisité par les états généraux de la communication de Décembre 2012 dernier. Le module 2 a porté sur les délits de presse sous le prisme de la loi sur la communication sociale et le nouveau code de procédure pénal II a été comme prévu présenté par le Pr. Albert Mbida. Le directeur de l'information de la CRTV a, quant à lui, soutenu le 3ème module portant sur le croisement des sources d'information et les techniques d'investigation face aux pièges de la manipulation. Le séminaire de Douala était placé sous le thème les journalistes à l'épreuve de l'éthique sociale et de la déontologie professionnelle mais aussi placé sous une direction impressionnante des confrères de l'office public.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 1435 Réactions: 0 Transferts: 0 ]
Publicite

 Réagir
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.