Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 29-Jul-2014 - 01h21
Recherche:    Web CIN      By
959 visiteurs en ligne
Crise – Groupement patronal dans la tourmente: Vers l’éclatement du Mecam
Click to jump to 'Aurore Plus'
Douala, 01 Février 2013
© Linda Mbiapa | Aurore Plus
 2 Réactions
Le Directeur exécutif du Mouvement des entrepreneurs du Cameroun (Mecam) vient de publier un communiqué dans « Cameroon Tribune », faisant état de la destitution de son Secrétaire permanent.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
L’avenir du Mouvement des Entrepreneurs du Cameroun (Mecam) semble incertain eu égard aux troubles nés du grand rendez-vous économique parisien du 31 janvier 2013. Ce n’est plus une surprise. Daniel Claude Abaté, président exécutif du Mecam et Toussaint Mboka Tongo, Secrétaire permanent se regardent désormais en chien de faïence. Pour cause, l’absence du second au Forum économique Cameroun – France. Le Secrétaire permanent peine à digérer le fait que son chef ait dressé une liste de la délégation en séjour en France sans son nom. Lui qui est pourtant considéré comme la cheville ouvrière du Mecam. On apprend que le président exécutif n’a pas consulté les personnes clés du Mouvement des entrepreneurs du Cameroun afin de choisir leurs représentants au pays de François Hollande. De plus, il lui est reproché d’avoir posé un tel geste alors que son mandat a expiré le 31 décembre 2012. Pour sa défense, Daniel Claude Abaté affirme à notre confrère Le messager qu’il « ne pouvait pas faire appel à tout le monde. Il a été question pour le président exécutif que je suis de choisir des hommes capables de négocier des partenariats. Parce qu’il ne s’agit pas d’aller en villégiature ».

Des propos accueillis comme une douche froide par les collaborateurs du président exécutif. Le climat au sein du Mecam est tel que dans « Cameroon Tribune » du jeudi le 31 janvier 2013 le Directeur exécutif du Mecam a publié un communiqué dans lequel il affirme que son secrétaire permanent a été suspendu de ses fonctions depuis le 23 janvier dernier pour « comportements irrévérencieux et insubordination caractérisée envers le conseil exécutif », prétend Daniel Claude Abaté. En réponse, Toussaint Mboka Tongo dit organiser une réunion préparatoire à l’assemblée générale élective le 2 février prochain tel que mentionné par notre confrère «Le Messager», pour le limogeage de son vis-à-vis. C’est à se demander qui tient les rênes de ce mouvement patronal. Qui a qualité de destituer un membre quelconque? Comment et quand sont organisées les élections? Autant de questions qui taraudent les esprits surtout quand on sait que le Mecam est vieux de 14 ans.

A en croire l’homme de la rue, le mouvement né en 1999 semble pourtant presqu’inconnu du public. « Nous entendons très souvent parler du Gicam mais le Mecam, non. Qu’a déjà fait ce dernier pour les petites et moyennes entreprises ?, s’interrogent les promoteurs des Pme en exercice à Douala ». Pour ceux-ci, plutôt que de se lancer dans des batailles insignifiantes, les adversaires feraient mieux de penser davantage à l’éclosion du Mouvement des entrepreneurs du Cameroun. Un avis que partage l’ancien Vice-président Anselme Kemva. « Il ne sert à rien de se jeter dans l’abîme alors qu’on a beaucoup de choses à partager. Je suis pour la communion d’esprit. Il faut que les querelles cessent, que les membres du Mecam se réunissent pour davantage penser à l’avenir du mouvement et des entrepreneurs ». Pour l’homme: « c’est un honneur pour nous au Mecam de parvenir au stade le plus élevé, c’est-à-dire d’être dans la délégation officielle du chef de l’Etat. Le président sortant Daniel Claude Abate représente le Mecam valablement auprès du chef de l’Etat pour la synergie France – Cameroun. Il nous honore car sa simple vue justifie le travail abattu pendant ces quatre dernières années ». Un labeur qui mérite de prendre le dessus sur les querelles internes.

Les ambitions du Mecam en France

Notre interlocuteur précise que pour que le bureau actuel du Mecam existe, il a fallu que celui hébergé jadis par James Onobiono et autres, puisse marquer une latence qui a permis au Secrétaire permanent (Toussaint Mboka Tongo) « de convoquer certains jeunes comme moi à qui on a copté les postes occupés pendant la mandature. Malheureusement on n’a pas pu organiser les élections au cours de la mandature, ce qui fait que le même secrétaire permanent devrait être habilité à reconvoquer l’assemblée générale élective pour que ceux ayant la prétention de concourir le fassent ». L’ancien vice-président insiste sur le fait que les trois organisations patronales (Gicam, Mecam et E-Cam) devraient créer des synergies de foisonnement au profit des entreprises. Le Mouvement des entrepreneurs du Cameroun et l’Ong française Ids (Initiatives de développement stratégique) voudraient travailler avec des grandes corporations françaises pour que leurs projets au Cameroun s'insèrent dans le tissu local et que leurs impacts sociaux et environnementaux soient minimalisés. Entre autres objectifs poursuivis par le Mouvement des Entrepreneurs du Cameroun, nous pouvons citer: établir un lien entre les entrepreneurs camerounais et leurs homologues français, pour mettre en place des partenariats dans une logique de développement durable, dans les domaines agricoles, la gestion des espaces humains (eau, énergie, déchets), l'éco-tourisme; Soutenir les projets de développement intégré à leurs mises en œuvre, leur gestion et leur évaluation.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 3134 Réactions: 2 Transferts: 3 ]
Publicite

 2 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.