Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 24-Oct-2014 - 11h06
Recherche:    Web CIN      By
1250 visiteurs en ligne
Cameroun - Essimi Menye: Un éperviable qui insulte ses collègues du gouvernement
L'Epervier
Yaoundé, 22 Août 2013
© Alex Zambo | L'Epervier
 34 Réactions
C'était au cours d'une conférence de presse tenue à Yaoundé le 15 août dernier et en présence du Ministre de la communication. «Je suis le seul Ministre qui maitrise son domaine dans le gouvernement actuel», dixit Essimi Menye.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Essimi Menye ne cessera donc de surprendre les Camerounais dans ses envolées langagières bourrées de contradictions. En lieu et place d'une conférence de presse ou les hommes de médias s'attendaient à une présentation exhaustive des différentes actions entreprises par le Ministère de l'agriculture et du développement rural, le chef de ce département ministériel s'est plutôt appesanti sur son savoir-faire et sa parfaite maitrise de son département ministériel. Essimi Menye se serait lance dans une campagne de dénigrement de certains de ses collègues que nous préférons taire les noms en laissant croire qu'il maîtrise son cahier de charge. Et pourtant les tracteurs qui devaient booster la production agricole au Cameroun sont engloutis dans de hautes herbes à Ebolowa. Les informations font état de ce que certains tracteurs se trouveraient dans ses plantations et celles de certains membres du gouvernement. De quelle maîtrise du cahier de charge parle le Ministre de l'agriculture, dans un contexte où le panier de la ménagère se rempli des produits importés. Le Cameroun malgré le potentiel de son sous-sol et d'un climat favorable à l'agriculture, continue d'importer en grande quantité même les produits qu'il peut produire sur place.


Qui est Essimi Menye?

Ressortissant du département de la Lékié, arrondissement d'Obala, Essimi Menye entre dans le gouvernement le 08 décembre 2004 comme Ministre Délégué en charge du Budget. Très peu connu du grand public seuls les fonctionnaires internationaux dans les finances internationales le connaissent pour avoir servi à la banque mondiale aux USA. D'autres sources du côté des institutions de Brettonwood révèlent que l'actuel Minader était le coursier d'un cadre Equato-Guinéen travaillant à la banque mondiale en charge des affaires africaines. Les relations entre camerounais et Africains de la diaspora étant faciles et sincères, Martin Belinga Eboutou alors représentant du Cameroun auprès des Nations Unies à New York recevait de temps en temps la visite de ce fonctionnaire camerounais. Nul doute qu'entre les deux hommes, serait née une amitié entachée d'intérêts eût égard à l'estime que le représentant du Cameroun à l'ONU bénéficiait de son Chef de l'Etat. Entre 1997 et 2006, Paul Biya, lors de ses différents voyages du côté des Etats Unis, rencontrera plusieurs fois et à huis clos Belinga Eboutou. Une opportunité qu'aurait profité l'ancien élève du lycée d'Obala pour s'infiltrer dans le réseau des nominations au Cameroun.

L'homme qui remplace Engoulou Henri comme Ministre Délégué en Charge du Budget n'était autre que son frère de la Lékié né vers les années 1956 à Nkometou par Obala. D'ailleurs toute sa carrière secondaire se fera au lycée d'Obala jusqu'à l'obtention d'un baccalauréat série D avec pour camarades un certain Mvilong, Ndongo Zanga et autres. Issu d'une famille modeste, son père étant un grand agriculteur aurait géré plusieurs coopératives de cacao et café dans le département de la Lékié. Une perche tendue à son fils pour continuer ses études dans l'enseignement supérieur.


Le dessous de sa nomination

Nommé Mindel Budget en 2004, Essimi Menye, pendant 03 années à côté d'Abah Abah Polycarpe n'aurait contrôlé que les faits et gestes de son patron prévaricateur. Effacé, disponible et attentif aux consignes du patron tout en portant les nouvelles peu élogieuses d'Abah Abah Polycarpe auprès de Belinga Eboutou. Paul Biya étant selon les observateurs adepte de la stratégie politique consistant à remplacer un chef par son adjoint, ce que le locataire de la prison du Sed n'avait pas compris en cooptant un homme dangereux en matière des finances. Lors du réaménagement du gouvernement intervenu le 07septembre 2007, Abah Abah est remplacé par Essimi Menye. Un mouvement qui n'aura pas véritablement changé grand-chose dans ce département clé de voûte de notre économie. Dès sa nomination, il se serait entouré des «bandits» tous ses frères et autres amis pour piller le pays: à l'instar d'Edoa Didier Gilbert qu'il enverrait à la direction générale du budget, Laurent Enguene au CENADI. Un fait a marqué le séjour d'Essimi Menye aux finances, sa déclaration de guerre aux ressortissants de Meyo-Messala et frères du. Chef de l'Etat. Sous son règne,-Zeh Akam et Ako'o Ako'o René, tous deux directeurs vont passer des moments sombres. Autre fait marquant celui d'avoir conservé tous les réseaux de détournements laissés par Abah Abah pour les utiliser en sa faveur. Evina Obam aux impôts, Zang Martial à la DPC, Nkoulou Ndanga aux opérations budgétaires et Mbia Enguene à la TPG du centre.


Son implication dans le blanchiment d'argent

Pour la petite histoire, le cambriolage perpétré dans le bureau du Ministre Essimi le 17 juillet 2010 aurait été mené par un de ses neveux directs qui avait réfectionné les portes de son bureau. 10 millions ramassés, un pistolet et les bons de carburants d'une valeur de 800 mille assortie d'une peine d'emprisonnement de cinq ans seulement. Une véritable mascarade pilotée par le juge Batoum Frédérique Placide comme pour dire, que «c'est mon fils, punis le seulement et prends ta part». En matière de blanchiment d'argent, les milliards volés par l'ex Minfi dans notre trésorerie lui auraient permis de créer 100 mille hectares de plantation de manioc, palmeraies, cacaoyères et caféières dans le Mbam et Kim plus précisément à Ntui. Une source familiale affirme que Essimi Menye sait faire les beignets de manioc commercialisés en ville, le bâton de manioc et que cette denrée agricole serait sa préférence depuis le lycée d'Obala. En réalité faire des plantations était selon les observateurs, un moyen pour lui pour dissimuler l'argent détourné. Mais tout compte fait, tout finit par finir.


Sa relation avec Bekolo Mbang

PDG SOCAEPE.

Selon d'autres sources crédibles, l'un des gros actionnaires de la société de distribution et d'exploitation du pétrole au Cameroun dénommée SOÇAEPE n'est autre qu'Essimi Menye. Le Minader passerait ses week-ends aux côtés du milliardaire d’Akonolinga pour peaufiner les plans de la 3e République après Paul Biya. Il serait propriétaire d'un domaine aux USA, promoteur d'une institution bancaire au Tchad voisin. Jérôme Mvondo, le Directeur général de la SODECCO superviserait ses plantations de Ntui à coût des millions.

Son pédantisme: Sa sortie médiatique en début de mois au cours d'une conférence de presse a montré à suffisance, que le Minader aurait gagné la confiance du prince d'Etoudi ainsi que son entourage. En se bombant le torse de maîtriser parfaitement son département ministériel plus que le reste des membres du gouvernement. L'ancien fonctionnaire de la banque mondiale et coursier d'un Equato-guinéen levait là un pan de voile pour se positionner comme faisant partir de ceux qui lorgnent le fauteuil présidentiel. Ce qui est sûr est que son séjour aux USA pays par excellence des grandes techniques d'agriculture lui aura inculqué cette ingénierie qu'il met certainement à son profit et non au Chef de l'Etat qui l'a nommé, Nous y reviendrons.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 9501 Réactions: 34 Transferts: 3 ]
Publicite

 34 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.