Cameroun - Abus de pouvoir : Un exploitant minier chinois ouvre le feu sur un ouvrier camerounais à Kette (Est)

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jun-2021 - 07h47   6327                      
8
les exploitants artisanaux Internet
L’ONG Mandela Center International révèle que cet incident est survenu dans une mine à Kana dans la région du soleil levant, dans la soirée du jeudi 10 juin 2021.

On a frôlé le pire dans la journée du lundi 10 juin 2021 dans une mine à Kana, dans l’arrondissement de Kette, région de l’Est. L’ONG Mandela Center International révèle dans une note d’information rendue publique dans la soirée de jeudi, alertée par l’organisation «Forêts et Développement Rural» (FODER), qu’un exploitant chinois nommé Hong, par ailleurs responsable de la société China Mining, en charge de l’exploitation de la mine de Kana, a tiré à bout portant sur un de ses anciens employés, un certain Rostand Boutili.

«Ce dernier revendiquait le paiement de plusieurs mois d’arriérés de salaire», du temps où il offrait encore ses services à cette société, et s’en était allé laissant derrière lui plusieurs mois d’impayés, renseigne la note signée du secrétaire exécutif de l’ONG, Jean Claude Fogno. «La victime a été évacuée, en urgence, à l'hôpital régional de Bertoua, où il se trouve sous soins intensifs et le personnel soignant tente d’extraire la balle dans son corps», renchérit-il.

Mandela Center International ajoute par ailleurs que le responsable chinois a été mis aux arrêts, et est actuellement détenu dans les locaux de la Compagnie de la gendarmerie de Batouri, chef-lieu du département de la Kadey.  L’ONG déplore par ailleurs que de graves violations des droits de l’homme de ce genre se multiplient dans des exploitations minières de la région, et sont régulièrement l’œuvre d’entreprises chinoises qui y opèrent, au mépris du Code minier qui régit cette activité au Cameroun.

L’organisation de la société civile, qui se positionne comme la «voix des sans voix» au Cameroun et dans la défense des droits des citoyens sans exclusive, envisage de déposer une plainte contre M. Hong au Tribunal militaire de Bertoua, pour «tentative d’assassinat».

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique