Cameroun - Actions caritatives: Le ministre Achille Bassilekin III retire son parrainage à l’organisation du Prix d’Excellence Françoise Foning, institué en hommage à la défunte femme d’affaires

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-Oct-2022 - 09h39   4803                      
0
Foning archives
Ce revirement du ministre des petites et moyennes Entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat, fait suite à des dissensions entre les fils et filles de la défunte depuis la mise sur pied d’une fondation en sa mémoire.

Le torchon brule entre les fils et filles de la défunte maire, députée et femme politique d’influence Françoise Foning, au sujet de l’institution d’un « Prix d’Excellence Françoise Foning pour l’entrepreneuriat féminin et jeune », en hommage à la disparue. L’idée ne fait pas l’unanimité entre ses enfants, au point où leurs divergences ont été portées à la connaissance de certaines autorités de la République. En effet, Cendrine Foning, épse Abbessolo Monefong, l’une de ses filles, à l’initiative de ce prix, a récemment obtenu le parrainage du ministre des petites et moyennes Entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat, Achille Bassilekin III, pour la tenue de cet événement prévu du 8 au 15 octobre 2022.

Une de Mutations du mardi 4 octobre 2022 (c) CIN

Mais en raison des contestations émises par l’un des fils, le nommé Salomon Tsobgny, le ministre a dû se rétracter, et l’a fait savoir à Cendrine Foning dans une lettre datée du lundi 3 octobre 2022. « Le 14 septembre 2022, j’ai reçu de monsieur Tsobgny Salomon, fils aîné de feue l’Honorable Françoise Foning, une correspondance dans laquelle il se désolidarise de l’initiative portée en marge, qu’il qualifie par ailleurs de vaste campagne d’escroquerie et d’opération d’arnaque », renseigne Achille Bassilekin III à l’initiatrice, avant d’ajouter : « j’ai le regret de vous informer que dans l’attente de faire la lumière sur cette dénonciation d’une gravité avérée, mon département ministériel se réserve le droit de surseoir son parrainage relativement à l’organisation du Prix d’Excellence Françoise Foning pour l’entrepreneuriat féminin et jeunes ».

Lettre de Bassilekin III à Cendrine Foning (c) CIN

Une décision qui fait naturellement suite aux dissensions entre les fils et filles de la défunte. Le fils aîné en question a toujours estimé que ses cadets ont organisé « une vaste campagne d’escroquerie auprès des autorités publiques, entreprises et hommes d’affaires, sous le fallacieux prétexte d’un prix en son honneur ».

Le 21 septembre dernier, au cours d’une conférence de presse à Yaoundé, Cendrine Foning a déclaré que « le projet est soutenu par quatre enfants donc la majorité. Dans toutes les familles il y a des divergences d’opinions mais ce n’est pas l’objet de notre rencontre d’aujourd’hui » avait-elle relativisé.

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique