Cameroun – Assemblée nationale: Le nouveau budget de l’Etat se chiffre à 6 080,4 milliards de FCFA après rectification de la loi de finances 2022

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Jun-2022 - 14h14   2134                      
0
Ministère des Finances archives
La nouvelle enveloppe budgétaire est en augmentation de 328 milliards de FCFA en comparaison à celle préalablement votée par le parlement en décembre 2021, et qui s’élevait à 5 752,4 milliards FCFA.

Le budget général de l’Etat du Cameroun a connu une augmentation de 328 milliards de FCFA, et se chiffre désormais à 6 080,4 milliards de FCFA, rapporte le quotidien Le Jour de ce mardi 28 juin 2022. Il a été adopté le lundi 27 juin 2022 par le parlement, Assemblée nationale et Sénat, conformément au projet de loi portant ratification de l’Ordonnance du 2 juin 2022, modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 16 décembre 2021 portant loi de finances de la République du Cameroun.

En effet, une loi de finances rectificative avait été déposée au parlement le 2 juin 2022 par le gouvernement, en vue de réviser la loi de finances initiale votée en décembre 2021 lors de la session consacrée à l’examen et l’adoption du budget. Dans cette loi initiale, le budget avait été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 5 752,4 milliards FCFA. Il a donc été revu à la hausse, de 5,8% en valeur relative, pour aider le Cameroun à faire face à d’importants défis économiques qui se profilent à l’horizon.

Le contexte économique marqué par un ralentissement de l’activité économique à l’échelle mondiale, exacerbé par la crise russo-ukrainienne, entraine une inflation sur le marché camerounais. Ce qui pourrait justifier cette mesure gouvernementale. Au demeurant, les objectifs de politique budgétaire fixés pour 2022 demeurent à savoir : une inflation contenue en deçà du seuil de convergence de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEMAC) ; une baisse de la pression fiscale qui diminue de 0,3 points par rapport à l’objectif fixé en Lfi, toutes choses qui traduisent la volonté du Gouvernement de maintenir ses finances sur le chantier de la consolidation budgétaire.

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique