Cameroun - Campagne de vaccination contre le Covid-19: Le secrétaire général des services du gouverneur de la région du Nord «esquive» le vaccin

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Apr-2021 - 13h38   2267                      
0
Ville de Garoua Archives
Après son discours de lancement de la campagne de vaccination anti-covid dans la région du Nord, Avom Dang a préféré se dérober.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a été officiellement lancée le 15 avril 2021 dans la région du Nord. Pour cette opération, 15 240 doses de vaccin développé par le laboratoire chinois Sinopharm ont été réceptionnées, le 14 avril 2021, par le délégué régional de la Santé pour le Nord, Dr Djamilatou Leïla.

Seulement, le lancement de cette campagne de vaccination, présidé par le secrétaire général des services du gouverneur de la région du Nord, Avom Dang, représentant personnel du gouverneur Jean Abate Edi’i, a été marqué par un fait insolite.

Selon le quotidien Le Messager, après son discours, M Avom Dang devait être la première personne à prendre la première dose de vaccin comme dans les autres régions. Ce dernier a préféré s’esquiver. «Au moment où la foule et les médias avaient les regards et les caméras braqués sur lui, il a bondi le protocole qui lui demandait de s’avancer pour l’identification et inscription avant de se faire vacciner. Le raccourci lui a permis de vite rattraper sa voiture et Avom Dang aurait pressé son chauffeur de quitter le lieu…», relate le journal dans son édition de ce vendredi 16 avril 2021.

D’après le journal, cette attitude du secrétaire général des services du gouverneur a choqué tous ceux qui voulaient se faire vacciner. Ils «ont été découragés et jusqu’à se replier pour ne plus prendre la dose». «Quand l’autorité met en doute le produit combien de fois nous. Il est l’exemple, s’il refuse nous refusons de le faire aussi», a confié un personnel de santé qui était, selon le journal, prêt à se faire vacciner.

A l’immédiat, poursuit Le Messager, «la nouvelle s’est répandue dans la ville faisant état de la qualité douteuse de ce vaccin. L’ambiance au lieu de la vaccination a subitement pris un coup», peut-on lire.

 

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique