Cameroun – Collectivités territoriales : L’Ambassadeur de l’Union Européenne au Cameroun, Philippe Van Damme, critique la maquette du futur siège du Conseil régional de l’Extrême-Nord

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Jun-2021 - 08h56   18162                      
27
Maquette de l'hôtel de la région de l'Extrême-Nord Twitter/FEICOM
Le Chef de la diplomatie européenne Cameroun la juge « illusoire et artificielle », et pense que le projet réalisé à base de matériaux locaux serait plus adapté à l’environnement.

Le Fonds Spécial d'Equipement et d'Intervention Intercommunale (FEICOM) a publié le jeudi 17 juin 2021 sur son compte Twitter, la maquette du futur hôtel de la région de l’Extrême-Nord, qui fera office de siège du Conseil régional, en indiquant qu’elle était l’une des propositions présentées au président du conseil régional, Daniel Kalbassou. C’était à l’occasion des consultations entamées ce début de semaine entre le FEICOM et les patrons des exécutifs régionaux, dans l’optique d’envisager avec eux des projets de construction de leurs locaux administratifs.

A l’analyse de ces maquettes, notamment celle de l’hôtel de la région de l’Extrême-Nord, l'Ambassadeur de l’Union Européenne au Cameroun, Philippe Van Damme, a émis des réserves en remettant en question l’originalité de l’ouvrage s’il venait à être réalisé.

« Cette verdure paraît bien artificielle et illusoire. Pouvons-nous espérer un concept architectural plus adapté aux réalités sahéliennes, utilisant des matériaux locaux et durables et minimisant l'empreinte environnementale et énergétique ? », a commenté le chef de la diplomatie au Cameroun sous fond de questionnement.

Il est évident pour Philippe Van Damme que le Cameroun regorge d’immenses potentialités qu’il devrait exploiter y compris dans les projets de construction de ce genre. Pour lui, des bâtisses en matériaux locaux, notamment en brique de terre ou en bois, serait plus écologique, et contribuerait à la préservation de l’environnement.

C’est d’ailleurs l’un des combats menés ces dernières années par l’Ordre national des architectes du Cameroun, qui prône l’habitat décent à partir des matériaux dont la nature a généreusement doté le Cameroun. « Nous avons le bois, la pierre, la terre, et nous ne savons pas en faire bon usage », déplorait Abdou Mbilambozoum, président de l’Assemblée générale de cet organisme dans un article publié dans le journal EcoMatin du lundi 14 juin 2021.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique