Cameroun - Conference de Presse: Le Gouvernement va communiquer sur la vie chère ce Mercredi 10 Aout 2022

Par Bernard BANGDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Aug-2022 - 04h25   3693                      
0
René Emmanuel Sadi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement archives
Plusieurs ministres seront face à la presse le mercredi 10 août 2022 à Yaoundé pour dérouler la feuille de route gouvernementale à ce sujet.

Selon un communiqué de presse arrivé tard à la rédaction de Cameroon-Info.Net, le gouvernement camerounais donne une conférence de presse conjointe le mercredi 10 août 2022, à 15 heures 30 minutes, dans la salle Auditorium du ministère de la Communication (Mincom). CIN a appris à travers ce document que « cet échange avec la presse va porter sur les mesures prises [par le gouvernement] pour faire face à la vie chère, consécutive à la crise russo-ukrainienne née de l’invasion de l'Ukraine par la Russie dans la nuit du 24 février 2022.

Au cours de la conférence de presse conjointe de Yaoundé, le Mincom, René Emmanuel Sadi, sera entouré de quatre de ses collègues du Commerce, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, de l'Eau et de l'Energie et de l'Agriculture et du Développement rural. L’on s’attend alors que chacun d’entre eux viendra présenter son plan de riposte à l’inflation que connaît le pays depuis qu’il est impacté par les effets de cette guerre.

Pour rappel, au Cameroun, les consommateurs camerounais ressentent les secousses de la vie chère bien avant cette crise. En effet, tout avait commencé lors des fêtes de fin d'année de 2021 lorsque de nombreuses familles au revenu modeste accusaient déjà le coup des prix des denrées de première nécessité qui ne cessaient d'augmenter. A l’époque, l’on attribuait cette tendance haussière des prix à la crise sanitaire. Cette inflation faisait alors planer le spectre d’une explosion sociale dans un pays où 40 % de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Pour tenter de désamorcer « la bombe », le 30 mars 2022 à Yaoundé, Luc Magloire Mbarga Atangana, avait invité les Camerounais à « serrer la ceinture » pour faire face à la vie chère. « La situation est difficile et elle le sera probablement davantage dans les semaines et mois à venir. Cela nous impose de nous serrer davantage les coudes, de revoir nos façons de faire, de revisiter nos habitudes alimentaires et, en un mot, de nous adapter à ce nouveau monde qui naît sous nos yeux souvent incrédules », avait alors déclaré le ministre du Commerce.

Bernard Bangda

Auteur:
Bernard BANGDA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique