Cameroun – Convocation du Dr. Fridolin Nke à la Sécurité Militaire: Le Conseil des Camerounais de la Diaspora met en garde le colonel Emile Bamkui

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Jul-2021 - 16h07   9744                      
3
Colonel Joël Bamkoui Alain Ghislain Kanga
L’organisation promet des représailles si l’universitaire est torturé où interpellé.

C’est ce mercredi 21 juillet 2021 que Dr. Fridolin Nke (photo), enseignant de philosophie à l’Université de Yaoundé I, est attendu à la division de la Sécurité Militaire (SEMIL). Il y a été convoqué par le patron de cette unité de l’armée, le très redouté colonel Emile Joël Bamkoui.

Fridolin Nke (c) Archives

La note de convocation indique que l’universitaire est attendu ce jour à la SEMIL, muni de ses pièces officielles, pour affaire urgent le concernant. Le motif de cette convocation: «incitation à la mutinerie au sein des forces  de défense et de sécurité».

Dans un direct sur sa page Facebook mardi soir, Fridolin Nke a fait savoir qu’il ne répondra pas à cette convocation pour vice de forme.

Malgré cette annonce, le Conseil des Camerounais de la Diaspora (CCD), une organisation hostile au régime de Yaoundé, promet des représailles en cas d’actes de torture sur l’enseignant. Son président Robert Wanto a signé ce jour un message à travers lequel il met en garde le chef de la SEMIL.

«Ceci étant, le CCD tient à dire à l'opinion nationale et internationale qu’en cas d’une voie de fait exercée sur le Docteur Fridolin NKE ou d’une éventuelle détention de cet intellectuel et libre penseur ce 21 juillet 2021 ou plus tard, la Diaspora Combattante et Révolutionnaire se sentira investie de représailles. Il devra s’ensuivre une fermeture jusqu'à nouvel ordre de l'ambassade du Cameroun à Paris, assortie d’une interdiction à ce tortionnaire professionnel, M. Bamkoui Emile Joël, agissant pour le compte de l’Etat liberticide du Cameroun, d’effectuer tout voyage au sein de l'U.E et aux USA, sous peine de troubles graves à l'ordre public», lit-on.

Voici le message en intégralité:

LE CONSEIL DES CAMEROUNAIS DE LA DIASPORA MET EN GARDE LE COLONEL BAMKOUI SUR LA CONVOCATION DE FRIDOLIN NKE

“Suite à  la diffusion sur les réseaux  sociaux d'un audio révélant un échange houleux entre M. Bamkoui Emile Joël, colonel de l'armée camerounaise, chef de Division de la Sécurité Militaire et le Docteur Fridolin NKE, enseignant à l'université de Yaoundé 1, ledit colonel aurait d’ores et déjà mis ses menaces et intimidations à exécution à travers une convocation méprisante et hautaine dans laquelle le Docteur  Fridolin NKE est sommé de se présenter dans ses services le 21 juillet 2021.

Le CCD (Conseil des Camerounais de la Diaspora) s'insurge fermement contre cette énième tentative grossière d’abus de pouvoir. Le CCD saisit une fois de plus cette opportunité pour attirer l’attention de l'opinion internationale et les organisations de défense des droits de l'homme sur le non-respect  criard des libertés fondamentales au Cameroun.

Ceci étant, le CCD tient à dire à l'opinion nationale et internationale qu’en cas d’une voie de fait exercée sur le Docteur Fridolin NKE ou d’une éventuelle détention de cet intellectuel et libre penseur ce 21 juillet 2021 ou plus tard, la Diaspora Combattante et Révolutionnaire se sentira investie de représailles. Il devra s’ensuivre une fermeture jusqu'à nouvel ordre de l'ambassade du Cameroun à Paris, assortie d’une interdiction à ce tortionnaire professionnel, M. Bamkoui Emile Joël, agissant pour le compte de l’Etat liberticide du Cameroun, d’effectuer tout voyage au sein de l'U.E et aux USA, sous peine de troubles graves à l'ordre public.

Cette mise en garde servira et vaudra ce que de droit.

Afin que nul ne l'ignore et pour le triomphe de la patrie !

Pour Le CCD et la Diaspora Combattante et Révolutionnaire

Le Général-Président  Robert  WANTO

Ampliation:

Quai d'Orsay

Ministère de l'Intérieur - Pl. Beauvau

Ministère de la justice - Pl. Vendôme

Le Doyen des Juges près le TGI de Paris

Office des Nations Unies à Genève

UA, UE

La presse”.

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique