Cameroun - Covid-19: 2696 cas positifs enregistrés en une semaine au Cameroun

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-May-2021 - 07h30   1891                      
1
Une infirmière de MSF se prépare à réaliser un test Covid-19, à Johannesburg, le 14 mai 2020 AFP/MARCO LONGARI
Des chiffres révélés par le Centre des opérations des urgences de la santé publique.

La courbe épidémiologique est de plus en plus croissante au Cameroun. En date du 1 er mai, le Cameroun comptait 72 250 personnes infectées par le virus. A ce jour, l’on enregistre 2696 cas positifs de plus en 7 jours. Ce qui porte le nombre total de patients atteints à 74.946 actuellement.

La courbe du nombre de cas guéris a également grimpé. 2872 personnes de plus ont vaincu la maladie. Le pays de Paul Biya est passé de 67 625 à 70 497. La courbe des cas actifs rassure également. Ils sont nombreux à avoir quitté cette catégorie. 221 plus précisément. C'est le résultat que l'on obtient lorsqu'on soustrait les 3518 cas de la semaine dernière aux 3297 cas cette semaine qui s'achève.

Bonne nouvelle aussi en ce qui concerne les malades cloués sur des lits d'hospitalisation. Ils sont passés de 304 en date du 1 er mai 2021 à 270 au 8 mai 2021. Seuls 34 patients sont désormais sous traitement dans des conditions moins préoccupantes.

Il y en a malheureusement qui ont perdu le combat contre la pandémie. Le nombre de personnes décédées est en hausse en une semaine. La courbe  est passée de 1107 malades à 1152 décès. Soient 45 décès de plus.

Le tableau de l'évolution de la pandémie en terme de pourcentage est en nette évolution. On note 94% de taux de guérison. Un taux qui reste stable en l'espace de 7 jours. Le taux de létalité par contre augmente de 0,3%, il est passé de 1,5% à 1,53%. Le taux de sévérité à contrario est en baisse de 0,53%. 2,5% le 1er mai, 1,97% une semaine plus tard, le taux d'occupation des lits aussi est en baisse de 3%. On est passé de 9,6% à 8,57% la semaine écoulée. Le taux du personnel de santé infecté à date est de 3%.

Même si une vaste campagne de vaccination est en cours sur le territoire national, le ministre de la Santé Publique recommande toujours le respect des mesures barrieres. 

Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique