Cameroun - Covidgate: Le ministre de la Décentralisation somme les maires de produire sous huit jours les rapports de gestion des fonds accordés à la lutte contre la pandémie

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jun-2021 - 08h15   5499                      
4
Georges Elanga Obam Droits réservés
Georges Elanga Obam précise que le défaut de transmission des rapports sera considéré comme une carence qui sera portée à l’attention des instances judiciaires compétentes.

Dans une note adressée aux maires le 10 juin 2021, le ministre de la Décentralisation et du Développement Local (MINDDEVEL) exige aux maires de transmettre des comptes d’emploi des fonds de lutte contre le Covid-19 sous huitaine. En d’autres termes, Georges Elanga Obam somme les magistrats municipaux de produire les rapports de gestion des fonds accordés pour la lutte contre la pandémie par son ministère.

Il indique que ces fonds étaient destinés notamment à l’hygiène et assainissement des espaces ouverts au public. Georges Elanga Obam rappelle aux maires que ces fonds étaient accompagnés d’un cahier de charges qui les obligeait de lui présenter les actions réalisées et leurs bénéficiaires à travers les délégués départementaux du MINDDEVEL. Rapports qui devaient être adressés à la Chambre des Comptes de la Cour suprême.

Si le ministre reconnait que certains maires se sont acquittés de cette tâche, il regrette que d’autres n’ont pas encore remis leurs rapports. Aussi, les somme-t-il de les produire urgemment. Le défaut de transmission des rapports, prévient le MINDDEVEL aux maires, sera considéré comme une carence qui sera portée à l’attention des instances judiciaires compétentes.

Si Georges Elanga Obam ne précise ni le délai de décaissement, encore moins les montants octroyés aux maires, il convient de souligner que sa sommation intervient en pleine audition par la Chambre des Comptes des fonds octroyés aux ministères (dont celui de la Décentralisation) pour la lutte contre le Covid-19.

Des soupçons de détournements de ces fonds alimentent l’opinion dans ce qu’elle a surnommé "Covidgate", et il n’est pas exclu qu’au terme des investigations de la Cour des Comptes, les responsables de distraction de ces fonds soient traduits en justice. Le chef de l’Etat, Paul Biya, en avait d’ailleurs donné instruction sous la menace du Fonds monétaire international (FMI), prêteur de ces fonds à hauteur de 180 milliards de FCFA.

 

 

 

 

 

 

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique