Cameroun - Criminalité transfrontalière: Un naturopathe hypnotise son patient pour lui voler plusieurs millions de FCFA

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Mar-2021 - 09h04   4254                      
1
Un pickup de la gendarmerie à Yaoundé Anonyme
Un camerounais et un tchadien sont les principaux acteurs de cette scène rocambolesque qui a eu lieu à Bangui, la capitale de la République centrafricaine.

Ce 5 mars 2021, à l’esplanade de la brigade de gendarmerie du quartier Nlongkak à Yaoundé, les pandores ont présenté à la presse, un présumé bandit d’un autre genre. Robert Ongolo, un jeune homme frêle et grand de taille à qui on donnerait le bon Dieu sans confession. Et pourtant, ce dernier, connu comme étant un naturopathe, a été arrêté pour avoir hypnotisé un patient pour lui chiper son argent, une importante somme de plusieurs millions de FCFA.

La scène, invraisemblable, s’est déroulé au mois de février 2021 à Bangui, en République centrafricaine. L’accusé est passé aux aveux. «Moi étant naturopathe, c’est un patient que je suis d’habitude. Il m’a appelé un jour chez lui pour le soigner. Quand je suis arrivé, un voisin m’a dit que mon patient a beaucoup d’argent avec lui et il m’a proposé un plan pour voler cet argent. C’est comme ça que j’ai administré un somnifère au patient pour qu’il s’endorme et j’ai ensuite pris son argent, une somme de 16 millions 200 mille FCFA», a expliqué à la presse, le présumé bandit, installé à Bangui depuis 2017. Après son coup, il s’est enfui au Cameroun.

La victime, un exploitant minier tchadien, selon la gendarmerie, est restée inanimée sous le coup du somnifère du 19 au 21 février 2021, d’après un témoin. Dans les plaintes qu’il dépose auprès de la police et de la gendarmerie à Bangui et à Yaoundé, la victime parle d’une tentative d’assassinat et vol de 40 millions de FCFA.

«C’est une criminalité transfrontalière. En allant de la Centrafrique pour le Cameroun. Nous avons été saisis par les proches de la famille de la victime qui résident au Cameroun. Le traçage du numéro de téléphone de la copine du suspect a abouti à son arrestation», a expliqué le Chef d’escadron Jean Alain Ndongo, Commandant de compagnie de gendarmerie de Yaoundé 1er.

«Une opération de perquisition effectuée à son domicile a donné lieu à la saisie d'une somme de cinq millions de francs CFA et une motocyclette neuve, fruit de ce forfait. L’enquête ouverte se poursuit dans la Brigade de Gendarmerie de Nlongkak», a indiqué la cellule de communication du Secrétariat d’Etat à la défense, chargé de la gendarmerie.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique