Cameroun - Décentralisation: Vers un soutien du PNUD au plan stratégique de développement de la région du Littoral

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Apr-2021 - 11h46   2419                      
0
Polycarpe Banlog, président du Conseil régional du Littoral Facebook
Le sujet était au centre d’une audience accordée par le président du Conseil régional du Littoral à une délégation du Programme des Nations unies pour le développement, le 30 mars 2021 à Douala.

Le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) veut accompagner le Conseil régional du Littoral dans l’élaboration de son plan stratégique de développement. C’était l’objet d’une audience accordée par le président du Conseil régional du Littoral à une délégation du PNUD. «Nous sommes venus ici dans la région du Littoral pour échanger avec le président du Conseil régional en ce qui concerne la possibilité de collaboration pour l’accompagner dans l’élaboration de plan son de développement», a indiqué Francis Adrianarison, conseiller économique au PNUD.

Comme de coutume, a-t-il poursuivi, le PNUD œuvre également pour le développement des collectivités et peut apporter son soutien sur un plan technique ou financier. Cette rencontre intervient près de quatre mois après la mise en place des Conseils régionaux. «Nous sommes en train de monter notre document de stratégie générale et le PNUD est prêt à nous accompagner pour qu’on puisse le monter afin qu’il nous serve de feuille de route», souhaite Polycarpe Banlog, président du Conseil régional du Littoral.

Pour ce dernier, l’amélioration des conditions de vie des populations reste la priorité de son mandat. L’éducation, l’emploi, la santé, l’électrification, la construction des routes, sont autant de chantiers à relever par le Conseil régional du Littoral. Son président veut également compter sur le pouvoir central, moteur principal des financements pour mettre en pratique les projets de développement de la région.

Elu le 22 décembre 2020 à la tête du tout premier Conseil régional du Littoral, «à la fin de mon mandat, je prends solennellement l’engagement que chaque sous-préfet du Littoral, pourra aller au chef-lieu de son département sur une route bitumée», a  promis Polycarpe Banlog au lendemain de sa victoire.

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique