Cameroun : Découvrez les curiosités du dossier de presse relatif à la visite d’Emmanuel Macron à Yaoundé

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Jul-2022 - 11h05   9510                      
9
Palais d'Etoudi archives
Le cabinet civil de la présidence de la République n’a pas lésiné sur les moyens pour polir l’image du Régime de Paul Biya au pouvoir depuis 40 ans.

A la faveur de la visite officielle qu'effectue à Yaoundé le président français du 25 au 27 juillet 2022, le cabinet civil de la présidence de la République du Cameroun a édité comme il fallait s’y attendre un dossier de presse. A la lecture de ce document de circonstance, l’on apprend que la France détient un taux de chômage (8,1%) plus élevé que celui du Cameroun (3,9%). Une affirmation qui a déclenché une avalanche de commentaires critiques sur les réseaux sociaux. La plupart des internautes mettent en doute les chiffres du taux de chômage au Cameroun publiés par la présidence de la République surtout que récemment, l’Institut national de la statistique (INS) qui est le service officiel des statistiques au Cameroun a affirmé que le taux de chômage dans ce pays est de 6,1%.

Dans le dossier qui est mis à la disposition de la presse internationale, le régime de Yaoundé en a profité pour étriller ses opposants radicaux.  « Les libertés politiques au Cameroun à l’instar de toutes les grandes démocraties libérales, les libertés publiques sont régies au Cameroun par un cadre juridique. Au sujet des manifestations publiques, la démocratie apaisée impulsée par le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, fait face de manière récurrente à des velléités de bravade par certains acteurs sociopolitiques des lois établies en matière des libertés publiques, notamment celles régissant les manifestations publiques. A cet égard, depuis 2018, date de la dernière élection présidentielle au Cameroun, on a enregistré dans l’espace public, des manifestations à caractère insurrectionnel et/ou régionaliste, menées par des partisans des partis politiques à l’idéologie extrémiste. Au regard de la diversité sociologique et culturelle de la Nation camerounaise, cette violation permanente du cadre réglementaire régissant les libertés publiques est de nature à mettre à mal la cohésion et l’équilibre du pays si chers au Chef de l’Etat camerounais » peut-on lire dans le document.

« Reporters sans frontières , l'ONG basée à Paris en France qui assure la promotion et la défense de la liberté d'informer et d'être informé partout dans le monde, en a aussi pris pour son grade.

«Au regard de la violence des critiques observées au quotidien à l’endroit du gouvernement et des autorités publiques, le Cameroun est assurément un des rares pays au monde où les professionnels de la presse bénéficient pleinement des libertés qui leur sont garanties par la loi. Au mépris de la réalité factuelle, certaines ONG à l’instar de «Reporter Sans Frontières», ne s’embarrassent pas de mauvaise foi pour présenter le Cameroun curieusement comme un pays dans lequel la presse est muselée.»

Ci-dessous, le dossier de presse qui présente le contexte et les enjeux de la visite d’Emmanuel Macron et bien d’autres secteurs de la coopération entre la France et le Cameroun

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique