Cameroun - Dérive: Dans un sujet à charge, la chaîne privée Vision 4 couvre d’injures le journaliste J. Remy Ngono

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Apr-2021 - 07h56   17482                      
67
La caricature de Vision 4 sur Remy Ngono Capture d'écran
Notre confrère basée en France est présenté comme un sous homme, avec la complicité de certains de ses proches.

L’indignation semble généralisée dans la presse après le journal de 20 heures de Vision 4 du 19 avril 2021.  

«Etre journaliste, ce métier de rêve vient d’être assassiné», s’est exclamé Aziz Mbohou en service au quotidien public Cameroon Tribune.

«Le métier est mort, on l’a enterré ce soir. Quelle tristesse !», regrette pour sa part Lile Piedjou, journaliste à Canal 2 International.

Ces réactions démontrent que le sujet diffusé par la chaîne appartenant à l’homme d’affaires Amougou Belinga a choqué.

En effet, Vision 4 a présenté à ses téléspectateurs une «enquête» sur le journaliste J. Remy Ngono, journaliste exilé en France, considéré aujourd’hui comme un grand opposant au régime en place.

Dans cet élément de moins de 4 minutes, l’ancien chef de chaîne de Radio Siantou est couvert d’injures, avec la complicité de certains de ses proches. A la fin, Remy Ngono est présenté comme un sous homme.

Sujet de Vision 4 sur Remy Ngono (c) Vision 4

De quoi susciter l’indignation. Certains appellent déjà à l’intervention de l’organe de régulation, le Conseil National de Communication (CNC), souvent accusé de prendre des sanctions seulement contre une catégorie des médias.

Dans ce domaine, Vision 4 n’est pas à son premier coup. Il y a quelques années, la chaîne, alors dirigée par Ernest Obama, avait présenté l’homme politique Vincent Sosthène Fouda à moitié nu, au journal de la soirée.

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique