Cameroun – Diplomatie/Cabral Libii (président du PCRN): «Arrêtons les enfantillages devant Macron»

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Jul-2022 - 10h14   5369                      
7
Cabral Libii archives
Le président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale réagit aux multiples initiatives entreprises par ses collègues politiciens et autres acteurs de la société civile, pour tenter d’imposer un agenda au président français.

Après les obsèques de son géniteur le week-end, le président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), Cabral Libii, est de retour dans le débat public. Il ne s'est pas gardé de réagir à l'actualité brûlante autour de la visite du président français Emmanuel Macron au Cameroun, du 25 au 27 juillet 2022. Cabral Libii déplore les flonflons organisés autour de cette visite, avec notamment certains politiciens et acteurs de la société civile qui rivalisent d'arguments pour tenter d'imploser un agenda au chef de l'État français. 

"Arrêtons avec des suppliques et des chapelets de doléances à l'adresse du Chef d'Etat français. Cela rend le Cameroun méprisable aux yeux du monde et conforte l'impuissance apprise. Emmanuel MACRON vient défendre les intérêts français à l'invitation du Président camerounais, il ne porte pas un confessionnal!", a exprimé Cabral Libii dans un message publié vendredi soir sur son compte Facebook.

Il regrette cependant que durant son séjour, Macron n'ait pas prévu une rencontre avec les leaders de l’opposition camerounaise, ce qui leur aurait sans doute permis d’échanger sur la réforme du code électoral. « Les propositions de l'opposition en matière électorale sont restées lettre-morte et le tissu productif demeure globalement médiocre. Il n'a donc pas grand-chose à vendre, si ce n'est une vieille recette d'adoubement », argumente-t-il.

Voici le message de Cabral Libii :

Arrêtons les enfantillages devant MACRON!

Arrêtons avec des suppliques et des chapelets de doléances à l'adresse du Chef d'Etat français. Cela rend le Cameroun méprisable aux yeux du monde et conforte l'impuissance apprise. Emmanuel MACRON vient défendre les intérêts français à l'invitation du Président camerounais, il ne porte pas un confessionnal!

La France est une grande puissance avec laquelle nous devons strictement discuter des intérêts étatiques mutuels sous le prisme rigoureux du paradigme gagnant-gagnant. Espérons que c'est dans cette perspective que l'invitation a été adressée par le Cameroun.

Sur le principe le Président Paul Biya devrait porter la voix de l'attractivité du Cameroun sur les aspects démocratiques et commerciaux. Hélas, les propositions de l'opposition en matière électorale sont restées lettre-morte et le tissu productif demeure globalement médiocre. Il n'a donc pas grand-chose à vendre, si ce n'est une vieille recette d'adoubement...

Il ne reste plus qu'à espérer que Paul Biya évoque, pour faire œuvre utile pour les camerounais qu'il représente, au moins les réformes monétaires...

CL

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique