Cameroun - Enseignement supérieur: Les étudiants de l’Université de Ngaoundéré menacent de faire grève le lundi 7 mars 2021 pour réclamer leurs primes d’excellence pour le compte de l’année 2018

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Mar-2021 - 11h01   1341                      
0
Entrée de l'université de Ngaoundéré Droits réservés
Les cop's du campus de Dang, dans la région de l’Adamaoua, s’offusquent de savoir qu’ils n’ont pas encore reçu cette allocation du Chef de l’Etat, alors que leurs camarades des autres universités d’Etat ont déjà été désintéressés.

Il pourrait y avoir une suspension des cours sur le campus de l’Université de Ngaoundéré dans la région de l’Adamaoua le lundi 7 mars 2021. Non pas du fait des enseignants, qui eux-mêmes ne désemplissent pas de revendications pour l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles, mais en raison d’une menace de grève formulée par les étudiants, et rapportée par le journal Le Jour en kiosque ce vendredi 5 mars 2021.

Les cop's du campus de Dang revendiquent le paiement par l’université de leurs primes d’excellence académique, pour le compte de l’année académique 2018, indique le journal de Haman Mana. Ils se sont constitués en collectif, et s’offusquent de savoir que la plupart de leurs camarades des autres universités d’Etat ont déjà été désintéressés par cette même prime, alors qu’ils demeurent inlassablement en attente. «En effet, depuis le mois de novembre 2020, jusqu’à celui de février, presque toutes les universités d’Etat ont procédé au paiement de la prime aux étudiants méritants», relève le collectif, qui ne décolère pas par la suite. «Il est un peu incongru de constater que l’université de Ngaoundéré, depuis quelques années tarde à mettre à la disposition des ayants droit, la prime si gracieusement offerte par le Président de la République, pourtant par le passé, celle-ci faisait partie des premières universités à satisfaire ses étudiants méritants».

Nos confrères ont interrogé le recteur Uphie Chinje Melo sur cette préoccupation des étudiants, et celle-ci s’est voulue rassurante, quoique les étudiants ne semblent pas convaincus par son argumentaire. « Nous avons reçu toutes les listes venant de nos différents établissements. Nous avons environ 7 000 étudiants bénéficiaires pour le compte de l’année académique 2018-2019. La liste de tous ces étudiants méritants a été acheminée au ministère de l’Enseignement supérieur pour vérification et validation. En ce qui concerne notre institution, la liste est déjà prête. Ce qui retarde ce sont les finances, car les fonds pour le paiement de ces primes sont débloqués directement par le ministère des Finances. Une fois que les fonds seront décaissés pour le compte de notre institution, nous allons procéder directement au paiement des étudiants. Ils sont dans leur droit de réclamer le paiement de cette prime de l’excellence du Chef de l’Etat».

Il faut rappeler que la prime d’excellence académique, d’une valeur de 50 000 FCFA, a été instituée par le Chef de l’Etat Paul Biya en 2010, et est remise aux étudiants les plus méritants des universités camerounaises.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique