Cameroun - Enseignement Supérieur : Paul Biya proroge (encore) de deux ans le départ à la retraite du Pr Maurice Sosso, recteur de l’Université de Yaoundé I

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Jan-2022 - 14h45   7875                      
7
Maurice Aurélien Sosso, recteur de l'Université de Yaoundé I archives
L’acte présidentiel autorise l’universitaire de 67 ans à rester en fonction du du 25 janvier 2020 au 25 janvier 2022. 

A l’entame de cette nouvelle année 2022, le Recteur de l’Université de Yaoundé I, Pr Maurice Aurélien Sosso, savait qu’il quitterait les affaires le 25 janvier prochain, parce qu’ayant atteint depuis longtemps l’âge de départ à la retraite. Mais quelques jours avant, le 6 janvier dernier précisément, le Président de la République, Paul Biya, en a décidé autrement. 

Le chef de l’Etat a décidé de proroger son activité jusqu’en janvier 2024, soit de deux années supplémentaires. “Il est accordé à monsieur Sosso Maurice Aurélien, Professeur (...), une prorogation d’activité de deux ans, pour la période allant du 25 janvier 2022 au 25 janvier 2024”, renseigne le décret présidentiel du 6 janvier 2022. 

Il s’agit d’une deuxième prorogation en faveur de cet universitaire qui va célébrer son 67e anniversaire le 25 janvier prochain justement. En 2020, alors qu’il était déjà sur le départ, le Président de la République avait signé le décret  N°2020/173 du 06 avril 2020, lui accordant une prolongation d’activité du 25 janvier 2020 au 25 janvier 2022. 

Il s’agit d’une mesure d’exception que seul peut prendre le Chef de l’Etat. Rappelons que le 30 décembre 2020, le Président de la République avait signé signé un décret portant harmonisation de l’âge de départ à la retraite pour les fonctionnaires des catégories A et B, dont ceux de l'Enseignement, à 60 ans, alors qu’il était jusque-là fixé à 55 ans. Il importe de rappeler que le Pr Maurice Aurélien Sosso, né le 25 Janvier 1955 à Moutimbelembe dans la région du Littoral, occupe le poste de recteur de l’Université de Yaoundé I depuis juin 2012.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique