Cameroun - Extrême-Nord: Le Programme Alimentaire Mondial offre des transferts monétaires à 18 000 déplacés internes

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-May-2021 - 09h10   1104                      
0
Dons du PAM archives
Cette initiative du PAM vise à lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

Pour l’année 2021, ce sont 18 000 déplacés internes des départements du Mayo-Tsanaga, Mayo- Sava et Logone et Chari (Extrême-Nord) qui vont bénéficier des transferts monétaires offerts par le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Ils sont regroupés dans les villes de Mokolo, Koza, Zamai, Mora et Kousseri.

Pour la mise en œuvre de cette initiative, les bénéficiaires, ayant des pièces d’identification, ont reçu des téléphones portables. Chaque mois, ils reçoivent une somme d’argent dont le montant dépend de la taille des familles. Ceux qui n’ont pas des téléphones reçoivent de l’assistance en nature constituée des denrées alimentaires.

«L’argent déposé dans le compte des bénéficiaires doit être utilisé pour acheter à manger. Ils ont la possibilité d’acheter les vivres ou autres denrées de leur choix. Pour faciliter cette opération qui se déroule mensuellement, le PAM fait venir des commerçants dans les sites de distribution. Ceci, pour permettre aux déplacés internes de se ravitailler surplace», renseigne le trihebdomadaire L’Œil du Sahel dans son édition de ce 5 mai 2021.

Cette initiative, en appui aux efforts du gouvernement camerounais, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition. «Le PAM utilise deux modalités d’assistance: la fourniture des denrées alimentaires et les cash monétaires. Le transfert monétaire est un moyen par lequel on disponibilise les ressources au profit des bénéficiaires. Généralement, ils reçoivent un transfert pour leur permettre de subvenir à leurs besoins pour ne pas se retrouver dans la situation d’insécurité alimentaire. Cela se fait après un ciblage des bénéficiaires. Nous avons identifié les déplacés vraiment vulnérables», explique Fatimatou Nkouo, associée au programme du bureau PAM de Maroua, dans les colonnes du journal.

En 2020, 41 067 déplacés internes répartis dans les villes de Mokolo, Koza, Zamai, Mora et Kousseri ont reçu l’assistance alimentaire d’urgence du PAM, dont 14 814 l’ont reçue via les transferts monétaires. «Le montant de cette transaction se chiffre à plus d’un milliard de Fcfa, mis à disposition par les bailleurs des fonds que sont l’Union européenne et FCDO», indique L’Œil du Sahel.

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique