Cameroun - Félix Zogo (SG MINCOM): «Tout ce à quoi Samuel Eto’o a touché depuis la fin de sa carrière s’est soldé par un échec»

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Feb-2022 - 19h49   47964                      
286
Felix Zogo MINCOM
Le Secrétaire général du Ministère de la Communication, le Professeur Félix Zogo, a dézingué le Président de la Fecafoot, Samuel Eto’o fils, ce dimanche 20 février 2022 lors de l’émission de débat "Club d’Elites" sur Vision 4 télévision.

«Minsep - Fecafoot : l’éternel bras de fer" était l’un des thèmes proposés par la chaîne à ses invités. Il était donc question de jouer la prolongation de la querelle qui oppose au lendemain de la CAN 2021, la Fédération camerounaise de football à sa tutelle, le Ministère des sports et de l’éducation physique au sujet de l’avenir de l'entraîneur national sélectionneur des Lions indomptables, Antonio Conceicao. Le Ministre des sports, le Professeur Narcisse Mouelle Kombi avait déclaré il y a une semaine, qu’il renouvelle sa confiance au technicien portugais malgré le fait que l’objectif n’a pas été atteint à l’issue de la 33eme CAN. Samuel Eto’o et ses pairs du Comité exécutif de la Fecafoot ont fait savoir à l’issue d’une réunion de l’instance tenue mercredi dernière à Limbe qu’ils n’étaient pas d’accord avec le Ministre des sports. Les membres du Comité exécutif avaient alors donné un court délai à leur leader pour se prononcer sur l’avenir du staff technique des Lions indomptables. Cette attitude de Samuel Eto’o fils et Cie de vouloir forcer la main à leur tutelle a mis le Professeur Félix Zogo hors de ses gonds. Le grand commis de l’Etat prédit que le bras de fer ainsi engagé par celui qui tient les rênes de la Fecafoot depuis deux mois seulement va se solder par un échec de son camp.

«Tout ce à quoi Samuel Eto’o a touché depuis la fin de sa carrière s’est soldé par un échec… Il nous a amené en 2019 deux Playboys ici en l’occurrence Clarence Seedorf et Patrick Kluivert, en guise d’entraineurs, on sait ce qu’il en est advenu. Ses propres affaires quand il veut faire les affaires ont échoué… La Fecafoot est au-dessus de ce que vaut Samuel Eto’o. Il a entre les mains un objet dont il n’a pas encore la capacité de maîtriser. Le football au Cameroun n’est pas une question technique. C’est une question socio-politique » a déclaré le haut fonctionnaire.

En fin de cette semaine, vendredi dernier précisément, notre confrère Georges Djougueli de l’hebdomadaire Jeune Afrique, réputé proche de Samuel Eto’o, a révélé que le nouveau président de la Fecafoot veut nommer Rigobert Song au poste d'entraîneur national sélectionneur de l’équipe du Cameroun en remplacement de Antonio Conceicao.

« Le nom qui est sorti, de vous à moi, quels sont ses acquis. Un ancien joueur que nous adorons mais de là à être l'entraîneur des Lions indomptables, cela prouve que le président de la Fecafoot n’est pas à sa place » a réagi Félix Zogo.

Après avoir écouté le SG du MINCOM, notre confrère Georges Dougueli s’est mué en défenseur de Rigobert Song dans le but de tacler lui aussi Félix Zogo.

« Respect pour le capitaine courage. Le journalisme, c’est comme l’armée. On y est respecté pour ses faits d’armes. Que ceux qui connaissent FÉLIX ZOGO nous édifient sur les siens … (Celui qui mentionne son doctorat est bloqué). En attendant, en matière de football, tout le monde connaît Rigobert Song : 137 sélections (recordman), quatre participations à la Coupe du monde et huit Coupes d’Afrique des nations dont deux victoires en 2000 et 2002. Que faut-il d’autre pour mériter la considération de nos arrogantes fabrications décrétales ? » a écrit le reporter de JA.

Ci-dessous, extrait de Félix Zogo à Vision 4 ce dimanche en fin de matinée.

Querelle autour de l'avenir du coach des Lions Antonio Conceicao (c) Vision 4

 

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique