Cameroun - Fonction Publique: La société tunisienne "SIMAC" choisie pour la mise en œuvre d’un nouveau Système de gestion intégrée des personnels de l’État et de la solde

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-May-2021 - 16h33   2218                      
7
fonction publique archives
L’information a été rendue publique le 17 mai 2021 par le ministre Joseph Anderson LE.

Le Comité interministériel chargé de l’assistance du prestataire, du suivi et du contrôle du projet Système de gestion intégrée des personnels de l’Etat et de la solde (projet Sigipes-2) s’est réuni à Yaoundé le 17 mai 2021. Il était question de rendre public le nom de la société qui s’occupera de la mise en œuvre du nouveau Système de gestion intégrée des personnels de l’Etat et de la Solde.

Au terme de cette réunion, c’est la Société de l’informatique de management et de communication (SIMAC), entreprise tunisienne, qui a été retenue pour ce boulot. Alors que «l’entreprise camerounaise Afreetech, se chargera de l’assistance à la maîtrise d’ouvrage», rapporte le quotidien d’Etat Cameroon Tribune en kiosque ce 18 mai 2021. L’information a été rendue publique le 17 mai 2021 par le président du Comité interministériel chargé de l’assistance du prestataire, du suivi et du contrôle du projet Sigipes-2, Joseph LE, ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINFOPRA).

«Nous arrivons au terme d’un processus de sélection extrêmement rigoureux au cours duquel, nous avons tenu à deux principales choses: d’abord la transparence dans le processus et ensuite le respect scrupuleux des règles en matière de passation des marchés publics. Au terme de tout ce processus, le Comité interministériel vient d’examiner et d’approuver la sélection de ces deux entreprises. Ces dernières vont être invitées à signer les contrats y relatifs», a précisé le ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative.

Au sujet du choix de l’entreprise SIMAC, Joseph LE a déclaré que «parmi les trois prestataires en lice (SIMAC, Agirh et Involys), la SIMAC a été retenue au regard de son offre et des garanties qu’elle a apportées. En effet, depuis 35 ans, cette entreprise tunisienne investit dans le domaine des systèmes informatiques pour la transformation digitale des administrations publiques et des entreprises privées. Cette société a développé une solution propre pour la gestion de la paie et des ressources humaines dénommée OpenPRH. Une solution multilingue (français et anglais), garantissant la sécurité, la dématérialisation et la gestion des temps avec possibilité d’interfaçage avec des pointeuses numériques, entre autres. Elle intègre de manière naturelle la biométrie», lit-on.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique