Cameroun - Football: La FECAFOOT devrait choisir entre Nike, Adidas et Puma pour remplacer Le Coq Sportif

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-Aug-2022 - 13h59   4804                      
2
Nike, Adidas et Puma dans la short-liste You&Me Shop
Le magazine panafricain Jeune Afrique révèle que le président de  la Fédération Camerounaise de Football, Samuel Eto’o Fils, travaille sur le choix de l’un des trois équipementiers, après avoir rompu avec Le Coq Sportif. Les marques Macron et New Balance aurait également postulé.

Le feuilleton du Coq Sportif est définitivement tourné à la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), malgré les suites judiciaires données à cette affaire par l’équipementier français. La fédération travaille sur le recrutement d’une nouvelle marque, et nos confrères de Jeune Afrique  (JA) croient savoir que l’instance du football camerounais aura à faire le choix entre les marques allemandes Puma et Adidas, et l’Américain Nike.

« Selon nos informations, l’ancien attaque du FC Barcelone, qui est en première ligne sur ce dossier, aurait retenu Nike, Adidas et Puma, soit les trois plus prestigieuses marques du secteur. Puma serait même le mieux placé », indique JA.

C’est la marque allemande qui a habillé les Lions indomptables entre 1997 et 2019, avant d’être remplacée par Le Coq Sportif sous le magistère de l’ancien président de la FECAFOOT, Seidou Mbombo Njoya. C’est une marque très affectionnée par Samuel Eto’o Fils, qui fût son égérie lorsqu’il jouait au Real Majorque, au FC Barcelone ou à l’Inter Milan, et au sein de laquelle il a gardé de solides contacts.

« Il veut que les Lions soient habillés par une marque prestigieuse, connue mondialement. Il ne va pas signer un contrat avec un équipementier jouissant d’une moindre réputation. C’est pour cela qu’il pilote personnellement ce dossier », glisse un proche de la FECAFOOT à Jeune Afrique. Les discussions se poursuivraient également avec Nike et Adidas qui furent d’éphémères habilleurs des Lions en 1996 pour Nike, et de 1988 à 1993 pour Adidas.

L’on apprend par ailleurs que l’italien Macron, et l’américain New Balance avaient également postulé à l’appel d’offres lancé par la FECAFOOT, mais ne figurent plus dans la short-liste.

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique