Cameroun - Football: La mascotte de la CAN 2021 s’appellera «Mola»

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-May-2021 - 16h40   4849                      
1
Logo CAN 2021 CIN/Archives
Son identité a été révélée au terme des résultats des concours de sélection de la mascotte et de l’hymne de la compétition ce 5 mai 2021.

En attendant son dévoilement et sa consécration officielle, son identité est déjà connue. «Mola», c’est le nom de la mascotte de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) 2021. Le nom a été révélé ce 5 mai au terme de la présentation des résultats des concours de sélection de la mascotte et de l’hymne de la compétition. C’était au Palais des sports de Yaoundé en présence du ministre des Sports et de l’Education Physique, Narcisse Mouelle Kombi, par ailleurs président du Comité national d’organisation de ladite compétition.

Au terme des concours lancés du 1er au 14 avril derniers, les 35 propositions retenues par le jury Mascotte et les cent projets retenus par le jury Hymne ont été examinés pendant une dizaine de jours sur la base des critères éliminatoires objectifs et non discriminants. La fonctionnalité, l’adaptabilité, la plasticité, le message et l’esthétique étaient les critères de sélection de la mascotte, dont le jury a retenu trois meilleurs projets encore sous anonymat. Mais il a proposé «Mola» comme mascotte de la CAN 2021. Une appellation qui renvoie à la convivialité des Camerounais.

Le choix de l’hymne, dont la mélodie, le rythme, le texte, la contribution à la promotion de l’image de marque du Cameroun sont les critères, n’est pas encore connu. Il sera départagé entre trois propositions retenues sous anonymat. Les professeurs Charles Binam Bikoï et Jean Tabi Manga, respectivement présidents des jurys de sélection de l’hymne et de la mascotte de la compétition et leurs équipes règlent, apprend-on, les derniers détails pour dévoiler dans les prochains jours les choix définitifs de l’hymne et de la mascotte de la CAN 2021 qui se disputera du 9 janvier au 6 février 2022 au pays de Samuel Eto’o Fils.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique