Cameroun – Football : Une tournée du trophée de la CAN 2021 annoncée dans les villes hôtes du tournoi

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Dec-2021 - 06h41   5603                      
2
Le trophée de la Coupe d'Afrique des Nations exposé à Libreville avant la finale Egypte-Cameroun, le 5 février 2017 AFP/Archives/GABRIEL BOUYS
La coupe se déploiera dans les différentes villes concernées par la compétition, entre les 9 et 22 décembre prochains, dans le cadre d’une caravane dénommée « Trophy Tour ».

Le ministre des Sports et de l’Education physique et non moins président du Comité local d’organisation de la « CAN TotalEnergies Cameroun 2021 », Narcisse Mouelle Kombi, va recevoir solennellement ce mardi 7 décembre 2021 le trophée de cette 33e édition, qu’il présentera ensuite dans la mi-journée au premier ministre Chef du Gouvernement, Joseph Dion Ngute.

Il est annoncé dans la foulée une tournée nationale de la coupe, qui se déroulera dans le cadre d’une caravane dénommée « Trophy Tour », prévue du 9 au 22 décembre prochains. Cette caravane s’ébranlera sur les différents sites de la compétition, en l’occurrence Douala, Limbe-Buea, Garoua, Bafoussam, Yaoundé-Mfandena et Yaoundé-Olembé.

Cette initiative permettra donc aux populations de côtoyer le trophée sans le palper dans la perspective de ce tournoi. Il reviendra aux Lions indomptables de se battre sur le terrain pour le conserver, et permettre l’organisation d’une deuxième caravane d’ici à la fin du tournoi. Et cette fois-là, le Cameroun aura tout seul son nom inscrit sur la coupe.

La fièvre de la compétition continue à monter, alors qu’on est rendu ce mardi 7 décembre 2021 à 33 jours du kick-off de la compétition. Et que la polémique continue d’enfler sur le niveau des préparatifs avec notamment les lenteurs observées dans la livraison du stade d’Olembé, qui devra accueillir le match d’ouverture. Ce qui donne lieu à des supputations avec des sirènes persifleuses d’une certaine presse étrangère, qui croit savoir que la compétition court toujours un risque de délocalisation.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique