Cameroun - Football/Bernard Tchoutang: «Dans le pays de Roger Milla, on apprend que le salaire d’un footballeur, c’est 50 euros !»

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Mar-2021 - 13h21   7615                      
8
Bernard Tchoutang capture d'écran
L’ancien Lion indomptable s’offusque de savoir que le salaire désormais défini pour le footballeur camerounais est de 36 000 FCFA, et appelle à une levée de boucliers contre cette pratique avilissante contre le football comme métier.

L’affaire fait grand bruit dans les milieux du football camerounais. La pilule est encore difficile à avaler pour certains acteurs, qui n’en reviennent pas. Un footballeur rémunéré à 36 000 FCFA, soit l’équivalent du Salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC). Ça révulse l’ancien Lion indomptable Bernard Tchoutang, qui dans une vidéo sur la toile, a poussé un coup de gueule aux présidents de clubs qu’il accuse d’être des négriers des temps modernes.

Pour Tchoutang, les patrons des clubs camerounais doivent pouvoir copier l’exemple des pays voisins au Cameroun, où les footballeurs sont mieux traités, à l’instar du Gabon et de la Guinée Equatoriale. Il ne manque pas également d’interpeller les anciens footballeurs, et surtout le Syndicat National des Footballeurs du Cameroun (SYNAFOC), et son président Geremi Njitap.

«Les anciens footballeurs camerounais, vous êtes où une fois de plus ? Vous restez tranquilles chez vous, ça ne vous concerne pas. Là on parle du football. C’est votre domaine à vous anciens footballeurs camerounais. Vous avez été tous des exemples pour ces jeunes garçons. Ils attendent de vous que vous preniez position et que vous dénonciez ça. C’est le pays de Roger Milla, on apprend que le salaire d’un footballeur, c’est 50 euros», tempête l’ancien joueur du Tonnerre Kalara Club de Yaoundé.

Il suggère d’ailleurs que le SYNAFOC sous l’impulsion de Njitap entreprenne des mesures fortes et des capitaines des clubs, notamment en procédant par des grèves et un arrêt du championnat pour «dénoncer cette imbécilité». Pour Tchoutang, «il faut qu’on respecte les footballeurs au Cameroun. Les footballeurs ne sont pas des prostitués !», tranche l’ex-attaquant des Lions.

Coup de gueule de Tchoutang (c) Tanière du Lion
Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique