Cameroun – Incident électoral du 18 Mars: Joshua Osih déclare que le SDF a payé le prix de son « indiscipline »

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Mar-2022 - 16h31   12991                      
11
Joshua Osih archives
Le premier vice-président national du Social Democratic Front (SDF) a expliqué ce matin sur ABK Radio pourquoi les députés du SDF se sont abstenus de voter pour leur camarade de parti lors de l’élection du président de l’Assemblée Nationale.

Jean-Michel Nintcheu victime de la discipline du parti. Le challenger de l’éternel président de  l’Assemblée Nationale Cavaye Yéguié Djibril  n’a pas pu bénéficier des suffrages de ses camarades de parti parce qu’il n’a pas été choisi par sa formation politique pour l’élection du 18 Mars 2022. C’est ce qu’a expliqué Joshua Osih ce lundi matin sur l’antenne ABK Radio émettant de Douala.  « Il est constant que pour être candidat à quelque poste que ce soit, il faut être investi par le parti. Le parti avait fait ses investitures et il n’y avait pas de candidats au poste de président de l’Assemblée Nationale», a déclaré le premier vice-président du SDF.  

Joshua Osih accuse son camarade et rival au sein du parti d’indiscipline et que pour cette raison, il ne devait pas s’attendre à un quelconque soutien de la part de ses camarades. « Je ne suis pas dans une ballade de santé à l’Assemblée Nationale. Je suis là grâce à un parti politique que je respecte. C’est parce que ce parti politique m’a investi que j’ai été candidat à Wouri-Centre    et c’est parce que ce parti m’a investi que j’ai été élu comme questeur. Je ne peux pas être me 1er vice-président d’une formation politique et arriver à l’Assemblée Nationale, jouer à des jeux malsains ou mettre la discipline de côté, etc  (…) Maintenant, s’il y a quelqu’un qui se présente à un poste, c’est une bonne chose pour la démocratie camerounaise, mais quand vous vous présentez à ce poste-là, vous ne pouvez pas compter  sur les voix du SDF parce que nous sommes une équipe, nous sommes soudés et  nous respectons les décisions de l’investiture », réitère le numéro deux du Social Democratic Front .   

Il se dit satisfait qu’une « écrasante majorité » de membres de l’Union pour le Changement a voté « blanc » lors de l’élection du président de l’Assemblée Nationale. Il  annone que les membres du groupe de partis d’opposition représentés à l’Assemblée Nationale vont se concerter.  Il souligne que c’est  parce que le groupe n’existe pas pour une élection au bureau, mais bien au-delà de ça. Il  se dit «assez confiant » à l’idée de savoir qu’ils vont « travailler ensemble, avancer ensemble ». Enfin Joshua Osih qualifie l’incident de vendredi de « petits détails », « faits divers » qui « prennent la UNE de l’actualité ».      

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique