Cameroun - Insécurité: Dérobée dans la ville de Kribi, l’arme du sous-préfet de l’arrondissement de Kribi 2ème retrouvée à Douala

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-May-2021 - 11h21   3598                      
2
Marie Suzanne Bitanga Bebga Sinotable
Quatre lycéens, soupçonnés d’être impliqués dans le vol, ont été interpellés et sont en exploitation au commissariat central de Kribi (Sud).

Après une semaine d’intenses recherches, l’arme du sous-préfet de l’arrondissement de Kribi 2ème, Marie Suzanne Bitanga Bebga, a finalement été retrouvée dans la ville de Douala, à une centaine de kilomètres de la cité balnéaire où l’arme a été dérobée le 7 mai 2021.

D’après le quotidien Le Messager qui rapporte cette information dans son édition de ce 18 mai 2021, quatre lycéens sont en exploitation au commissariat central de Kribi. Sans dévoiler les identités des présumés voleurs, le journal précise que parmi eux, deux auraient déjà eu des démêlés avec la justice. Les autres sont réputés violents, notamment en milieu scolaire.

D’après le récit d’un enseignant, le principal suspect, «a été exclu du collège adventiste de Kribi en classe de Form 5 suite à une bagarre avec son camarade. Il était d'ailleurs allé chercher une machette pour en finir avec ce dernier», lit-on.

Le présumé voleur s’est introduit par effraction au domicile du sous-préfet le 7 mai 2021. Ce dernier avait flairé la présence, «à la résidence de Marie Suzanne Bitanga Bebga, d'une importante somme d'argent, soit 2 millions de Fcfa, ainsi que de nombreux objets précieux», renseigne le journal.

Après ce coup, le présumé voleur et l’un de ses complices vont quitter Kribi pour Douala, dimanche soir, où ils seront hébergés par un autre complice. Ils seront pris la main dans le sac alors qu’ils s’apprêtaient à écouler «la marchandise», relate Le Messager.

«Le revolver de type Berreta, ramené de Douala dans l’après-midi du 14 mai par les hommes du commissaire divisionnaire Fochive Mounchipou Moussa, commissaire central de Kribi, est consigné dans les services de sécurité, afin de servir de pièce à conviction dans la perspective d’une éventuelle procédure judiciaire», précise le journal.

Soupçonnés dans un premier temps d’être les auteurs de ce vol, Hervé Mapfudu’uh, le chauffeur du sous-préfet de Kribi 2ème, et un certain Alex Nosa, qui avaient été placés en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Dombe, ont été libérés.

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique