Cameroun – Insécurité : Le Docteur Dissongo Joki Olivia, proche du ministre Laurent Esso, kidnappée à Douala.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Apr-2022 - 03h25   21744                      
18
Docteur Dissongo Joki Olivia Dissongo Joki Olivia,
Selon des sources concordantes, les ravisseurs du jeune médecin trentenaire, exigeraient une rançon d’environ deux cent millions de FCFA.

Jusqu'à la fin de cette journée du mercredi 06 avril 2022, le Docteur Dissongo Joki Olivia reste introuvable. En service à l'hôpital de district de Tergal-Nylon, un quartier de l'arrondissement de Douala deuxième, le jeune médecin, a bel et bien répondu présente à son poste de travail en matinée avant de disparaître courant après-midi, selon ses proches.

« Nous avons appris son enlèvement quand ses ravisseurs ont été envoyés à sa famille sa photo. Elle y apparaît avec les mains et les pieds ligotés et un message dans lequel ils demandent une rançon d'environ 200 millions de FCFA » a attribué à Cameroon info net, une source vraisemblable. Cette dernière indique par ailleurs que sur la base des premiers renseignements, l'otage aurait été supprimé à un endroit proche de son lieu de service qui n'est pas aussi loin de l'aéroport international de Douala.

La jeune Dissongo Joki Olivia est la fille du Docteur Jean II Dissongo, ancien Directeur de l'hôpital Laquintinie de Douala, ex Délégué régional de la santé pour le Littoral et proche de Laurent Esso, ministre de la justice, garde des sceaux, l' un des plus influents membres du gouvernement de Paul Biya.

« J'apprends à l'instant que l'un de mes collaborateurs, le Dr Dissongo Joki Olivia, est portée disparue depuis cette journée à Douala et qu'il s'agirait d'un enlèvement. En souhaitant plus de courage à sa famille, nous nous assurons que tout est fait pour la retrouver rapidement » a réagi le ministre de la santé publique, Dr Manaouda Malachie qui s'est présenté en visite de travail dans la capitale économique pendant cette disparition. 

 
Docteur Dissongo Joki Olivia (c) Ravisseurs
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique