Cameroun: Le ministère des Arts et de la culture lance un concours pour la conservation des archives

Par Jean Daniel OBAMA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Sep-2022 - 07h17   1576                      
0
Cameroun archives
La compétition intitulée « Best Practices Archiving Award 2022 », en abrégé BEPA 2022 est réservé aux administrations publiques (ministères), les entreprises et établissements publics administratifs, les Collectivités territoriales décentralisées (CTD) et aux entreprises privées.

Le ministre des Arts et de la culture (Minac), Bidoung Mkpatt vient de lancer un concours pour valoriser le secteur des archives. « Best Practices Archiving Award 2022 » va permettre de distinguer la meilleure entreprise dans la conservation des archives au Cameroun. Ladite compétition vise à mettre en avant et à encourager les bonnes pratiques archivistiques au sein des administrations publiques, des entreprises publiques, parapubliques et privées, outre les Collectivités territoriales décentralisées (CTD), conformément aux normes et standards en la matière.

Les conditions et critères d’éligibilité sont accessibles à l’adresse : www.archivesnationales.cm .Le communiqué du Minac informe que les dossiers de candidature doivent être envoyés exclusivement via la même adresse électronique au plus tard le lundi 17 octobre 2022 à minuit.

Dans la plupart des pays africains, surtout francophones, l’année 2010 a été celle de la célébration des cinquante ans de leur indépendance. Pendant ces célébrations, le constat général a été le manque criant d’archives audiovisuelles relatives à l’histoire de ces pays.

Deux obstacles majeurs ont contribué à cet état de fait : d’une part les conditions de conservation peu propices à la pérennité des supports en raison des contraintes climatologiques ; d’autre part le retard et la lenteur de prise de conscience lente des pouvoirs publics quant à l’importance de la question.

Selon l’article 19 de la loi du 19 décembre 2000, toute destruction d'archives classées est interdite. Toutefois, lorsqu'il apparaît lors de l'inventaire initial d'un fonds d'archives, que certains documents sont dépourvus d'intérêt historique, il peut être procédé à leur élimination suivant des conditions fixées en accord entre le propriétaire dudit fonds et l'administration chargée des archives.

Jean Daniel Obama

Auteur:
Jean Daniel OBAMA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique