Cameroun - Manifestation contre Paul Biya en Suisse: Selon le média suisse Tribunal de Genève, deux personnes ont été blessées lors des affrontements entre la police et les protestataires.

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Jul-2021 - 23h02   5272                      
0
Des manifestanrs camerounais aux abords de l'hôtel Intercontinental de Genève le samedi 17 juillet 2021 Le Dauphiné
Un opposant a également été interpellé.

Le canton de Genève en Suisse, a nouvelle fois été le théâtre de violentes manifestations dirigées contre le président de la République Paul Biya. Comme en 2019, plusieurs opposants camerounais regroupés au sein de la Brigade Anti-sardinards, ont investi les abords de l'hôtel Intercontinental ce samedi 17 juillet 2021, pour Scander des messages hostiles envers le Chef de l'État qui séjourne dans ce palace 5 étoiles depuis le 11 juillet 2021, dans le cadre d'un séjour privé. Selon des chiffres révélés par nos confrères du Tribunal de Genève, ils étaient plus d'une centaine, ces manifestants qui ont bravé l'interdiction de la police génévoise pour venir crier leur ras-le-bol face à celui qui preside aux destinées des Camerounais depuis bientôt 40 ans. La manifestation a rapidement tourné à l'émeute.

«manifestants et policiers anti-émeutes se sont fait face déjà, à quelques dizaines de mètres de distance. Le «général» des opposants a demandé à parler aux autorités, en vain.S’en est suivie une course avec la police entre les grilles du Palais des Nations, qu’un manifestant a tenté de franchir, et le début de la rue qui mène à l’Intercontinental. Quatre heures après le début de la manifestation, les opposants ont alors tenté à plusieurs reprises de forcer le cordon policier, lançant aussi plusieurs oeufs sur les forces de l’ordre. Celles-ci ont répondu à coups de canons à eau, de balles en caoutchouc.Après plusieurs dizaines de minutes, la police a resserré son étreinte, poussant les opposants à se disperser dans plusieurs parcs de la ville» peut-on lire sur la plateforme numérique du journal Genèvois.

2 personnes ont été légèrement blessées lors des affrontements entre la police et les manifestants. Les infortunés ont été conduit à l'hôpital pour des examens plus approfondis, rasure Trribunal de Genève. En outre, une personne a également été interpellée par les forces de maintien de l'ordre. Ces nouveaux  heurts entre des opposants camerounais et la police Suisse après ceux se 2019, ont bien évidemment attiré l'attention des autorités locales. Selon Stefania Presiozo, conseillère nationale genevoise d'Ensemble à gauche, Paul Biya ne devrait plus être accueilli en Suisse.

«Le president Paul Biya ne devrait plus être accueilli en Suisse , si notre pays est cohérent avec sa propre constitution fédérale.Notamment en ce qui concerne le respect des Droits de l'Homme et la promotion de la démocratie», a-t-elle déclaré dans le cadre de l'émission Forum, diffusé le samedi 17 juillet 2021 sur la RTS.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique