Cameroun - Manœuvre politique: Cavaye Yeguié Djibril convoque des conférences de haut niveau pour sortir les régions septentrionales de «la paupérisation actuelle»

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-May-2021 - 15h15   3289                      
10
Cavaye Yeguié Djibril archives
Dans une correspondance adressée le 23 avril 2021 aux chefs de délégations permanentes régionales de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord du RDPC, le président de l’Assemblée Nationale demande à ces derniers d’organiser, du 15 mai au 31 mai 2021, lesdites conférences.

Selon la correspondance adressée par le président de l’Assemblée Nationale, Cavaye Yeguié Djibril, aux trois chefs de délégations permanentes régionales de l’Adamaoua (El Hadj Abbo Ousmanou), du Nord (Aboubakary Abdoulaye) et de l’Extrême-Nord (Cavaye Yeguié Djibril), les conférences de haut niveau devraient se tenir du 15 mai au 31 mai 2021.

Ces chefs de délégation devraient à leur tour «convoquer sans délais les Chefs de délégations départementales permanentes dans vos régions respectives à l’effet d’impliquer les forces vives pour qu’elles prennent part à ces rencontres dont l’ambition unique est la recherche des voies et moyens pour sortir nos régions de la paupérisation actuelle», instruit le PAN.

D’après le président de la chambre basse du Parlement, il sera également question au cours de ces rencontres de réaffirmer notre «indéfectible soutien au président de la République, son Excellence Monsieur Paul Biya, seul garant de la stabilité, du développement et de la défense de nos intérêts communs. Par ailleurs, il est question d’inciter nos populations à lui renouveler leur confiance, pour que nos régions si durement frappées par toute sorte de malheur connaissent un meilleur sort», peut-on lire.

Selon le trihebdomadaire L’Œil du Sahel qui rapporte cette information dans son édition de ce lundi 3 mai 2021, cette nouvelle initiative de Cavaye Yeguié Djibril suscite peu d’enthousiasme au sein de l’élite politique du RDPC dans les régions septentrionales.

Pour Issa, cadre du RDPC à Ngaoundéré, qui s’est confié dans les colonnes du journal, «le Président de l’Assemblée nationale met Alhadji Abbo et Boubakary Abdoulaye devant le fait accompli. Ils sont réservés sur cette démarche même s’ils n’ignorent rien des difficultés de notre parti dans le Grand Nord, mais estiment que l’approche de Cavaye n’est pas la bonne et qu’elle ne peut apporter aucun résultat viable. Ils le lui ont dit, mais il persiste parce qu’il tient à montrer au chef de l’Etat qu’il est un bon soldat qui se bat pour lui contre vents et marrées par ces temps où la jeunesse du Grand Nord est vent debout contre la politique du Renouveau. Le Grand Nord d’aujourd’hui n’est plus ce qu’il était il y a une dizaine d’années. Cavaye doit réviser ses méthodes…Et puis qui l’a désigné comme chef politique des trois régions ?», explique-t-il.

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique