Cameroun - Obsèques d’Ananga Messina: Le Cabinet civil de la présidence tranche, la défunte ministre sera inhumée à Zima (Centre) en présence de Joseph Dion Ngute

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Sep-2022 - 08h20   5198                      
2
Ananga archives
Le Directeur du Cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo, a arbitré en faveur de la fille de la défunte, Jacqueliine Ananga Messina, en conflit avec son père, Pierre Ananga Messina, sur le lieu de l’enterrement de la ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et du Développement rural. Le premier ministre va y représenter le chef de l’Etat Paul Biya.

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Clémentine Ananga Messina, décédée le 5 août 2022 en Turquie, puis rapatriée au Cameroun le 11 août 2022, entame son dernier voyage dès ce vendredi 23 septembre 2022. Sa dépouille sera levée en matinée à l’hôpital général de Yaoundé, selon le programme officiel des obsèques, puis suivra une célébration eucharistique à la Basilique Marie Reine des Apôtres de Mvolyé. En en fin d’après-midi, le cortège funèbre sera transféré à Zima, par Obala dans le département de la Lekié, région du Centre. C’est dans cette localité que vont se poursuivre les obsèques de l’ancienne ministre.

C’est finalement à Zima qu’elle sera inhumée, ainsi en a décidé le directeur du cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo, qui avait été alerté dans une lettre datée du 28 août 2022 par la fille de la défunte, Jacqueline Christelle Messina, d’un conflit familial avec son père, Pierre Ananga Messina, sur le lieu de l’enterrement de la ministre. « Bien que la concession familiale (lieu choisi par la défunte) dispose de suffisamment d’espace (expertise d’un architecte à l’appui), son époux, notre papa, a décidé pour des raisons qui nous échappent de l’inhumer dans son champs de manioc, un terrain vague exposé aux profanations de tous ordre avec pour seul argument des promesses d’investissement à une échéance incertaine », déchantait Jacqueline Christelle Messina, qui avait sur ces entrefaites sollicité la « bienveillance » de Samuel Mvondo Ayolo pour trancher sur ce bras de fer.

Le directeur du cabinet civil a donc donné raison aux enfants, honorant ainsi la volonté de Clémentine Ananga Messina d’être enterrée au domicile familial à Zima. Le premier ministre prendra part à ces obsèques, en tant que représentant personnel du chef de l’Etat Paul Biya, a indiqué le cabinet civil dans un communiqué signé le jeudi 22 septembre par Samuel Mvondo Ayolo.

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique