Cameroun - Ramadan et Ascension: Le président de la République offre 30 mille masques de protection aux communautés religieuses

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-May-2021 - 06h58   2048                      
0
Atanga Nji remet des masques aux communautés religieuses Capture d'écran
La cérémonie de rétrocession a eu lieu le 10 mai 2021 par l’entremise du ministre de l'Administration Territoriale.

On dira l'oecuménisme de la générosité. Les chefs des églises catholiques et protestantes et de la communauté musulmane se sont succédés au cabinet du ministre de l'Administration Territoriale à Yaoundé le 10 mai 2021. Chacun a reçu des mains d'Atanga Nji, au nom du président de la République, 10 000 masques, clef de la prévention contre le Covid. Le prétexte, les fêtes du Ramadan et de l'Ascension occasion de brassage des masses.

«Toute notre gratitude au président de la République pour protéger les fidèles qui participeront à la messe d’Ascension. Et au-delà, à relancer la campagne pour la protection des populations contre la pandémie du covid-19», indique Monseigneur Jean Mbarga, Archevêque métropolitain de Yaoundé.

Le clergé a conscience du caractère de plus en plus sournois du covid 19. «Dans le silence, il y a beaucoup de morts. Les protocoles en place ont du mal à faire face à la variation de la pandémie», ajoute l’Archevêque de Yaoundé.

Discours de la méthode également bien accueilli chez les imams qui reçoivent à leur tour, 10 000 masques. «En donnant l’exemple, on a donné ces masques à toutes les mosquées. Donc vous comprenez que toutes les mosquées seront sécurisées et vont se conformer aux mesures barrières», fait savoir El Adj Moussa Oumarou, coordonnateur Général du Conseil des imams du Cameroun.

L'eglise presbyterienne du Cameroun joint sa voix à celles des autres communautés, pour constater que les célébrations religieuses sont vecteurs de covid et donc de nouvelles mesures s'imposent. «Réduire le nombre de participants, augmenter le nombre d’office dans les paroisses et exiger le port obligatoire du masque et se laver régulièrement les mains», indique le révérend Bessala Besse, premier vice-president des Eglises protestantes du Cameroun.

Au-dela des fêtes religieuses célébrées cette semaine, le ministère de l'Administration Territoriale compte maintenir la vigilance pour le respect des mesures barrieres dans tous les lieux de cultes. 

Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique