Cameroun - Réaction: Maximilienne Ngo Mbe (société civile) déplore la discorde entre Maurice Kamto et Penda Ekoka

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-May-2021 - 07h36   7249                      
26
Maximilienne Ngo Mbe, REDHAC capture d'écran
La directrice exécutive du REDHAC estime que ce désaccord est le fruit de manœuvres savamment orchestrées pour éloigner les deux hommes et ainsi porter un coup à leur combat.

Le différend entre le président du MRC, Maurice Kamto, et le coordonnateur du mouvement Agir-Act, Christian Penda Ekoka, ne laisse pas indifférent. Si chez les partisans du pouvoir en place on se frotte les mains, au niveau de la société civile par contre, certains acteurs regrettent cette situation.

Dans un message publié sur sa page Facebook le 11 mai 2021, la directrice exécutive du Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) dénonce cette discorde.

«Un tandem qui commençait à donner espoir aux populations camerounaises, aux militants et militantes des droits de l'homme et de la démocratie que les opportunistes, les égoïstes et les fanatiques ont décidé de broyer en jouant le jeu des indics, des conservateurs, des griots intégraux (grands professeurs en professorat, grands docteurs en Doctorats, grands membres de la société civile, grands guides et présidents des partis politiques de l'opposition sans substance et vides comme les tonneaux devant Allah, Jésus et Ilolombi, grands panafricanistes de pacotilles qui mélangent tout et rien devant Dieu et les ancêtres) tous avec  un seul dénominateur commun;  écumer les réseaux sociaux et les plateaux d'une certaine presse privée et publique à gage dans des fantasmes d'errance sans consistance et d'une duplicité bien orchestrée», écrit Maximilienne Ngo Mbe.

Elle croit savoir qu’il s’agit de manœuvres savamment orchestrées pour éloigner les deux hommes, alliés politiques, qui mènent un combat en faveur d’une transition politique apaisée dans notre pays.

 «J'ACCUSE ! JE VOUS ACCUSE !

Nous sommes très vigilants et nous ne  laisserons pas faire. Le Cameroun veut la paix et la réconciliation nationale. Cela se fera contre vents et marées. Pas de distraction ni de diversion», ajoute la défenseure des droits de l’Homme.

A l’origine du désaccord entre Maurice Kamto et Penda Ekoka, la gestion de Survie Cameroon Survival Initiative (SCSI). Gestionnaire principal de cette opération de levée de fonds pour la lutte contre le COVID-19, le coordonnateur de Agir-Act est sceptique suite à l’explication du ‘‘bug informatique’’ avancée par un consortium d’auditeurs pour justifier un trou de plus de 215,6 millions de FCFA dans ladite opération.

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique