Cameroun – Rebondissement : Le TAS blanchit Issa Hayatou des soupçons de corruption pendant son règne à la tête de la CAF.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Feb-2022 - 06h20   6886                      
9
Issa Hayatou archives
Depuis le 17 juin 2021, l’ancien président de la Confédération africaine de football était sous le coup d’une suspension d’un an de toute activité liée au football infligée par la Fédération internationale de football association.

 

En effet, le 17 juin 2021, la chambre de jugement de la commission d'éthique de la Fifa avait perdu un an de suspension à l'ex président de la CAF en raison d'un contrat avec la société Lagardère sports pour la commercialisation des droits du marketing de la CAF « contraire aux principes concurrentiels ».

Une décision contestée par lssa Hayatou. Ce dernier avait interjeté appel le 24 août 2021 auprès du Tribunal arbitral du sport. Cette cour suprême du sport mondial a dévoilé ce vendredi 04 février 2022 son verdict qui innocente le requérant.

 « En plus de l'annulation de la décision de sa commission d'éthique, le TAS condamné la FIFA, à contribuer aux frais de justice de M. Issa Hayatou qui est réputé, suivant la phrase du TAS, n'avoir violé aucune disposition du code d'éthique de la FIFA » a indiqué l'institution indépendante basée à Lausanne en Suisse.

La contre-attaque de Issa Hayatou lui a donc permis de reconquérir son honneur.

Le dirigeant camerounais qui a exécuté destiné aux de la CAF de 1988 à 2017 a été plusieurs fois accusé de corruption ou de mauvaise gestion. Mais à chaque fois, l'homme de 75 ans réussit à sortir blanc des accusations.

Ci-dessous, copie verdict du TAS 

 

 

 

Verdict TAS en faveur Issa Hayatou contre la FIFA (c) TAS
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique