Cameroun – recettes fiscales: En 2019, le secteur postal a rapporté 317,375 milliards de FCFA au trésor public

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Dec-2019 - 13h08   4265                      
4
Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications MINPOSTEL
Cette somme représente les frais d’entrées dans l’activité postale de 9 structures qui fonctionnaient jusqu’ici dans l’illégalité

 Au Cameroun, 141 entreprises recensées par le ministère des Postes et des télécommunications (MINPOSTEL) opèrent dans le secteur postal. Cependant, il y a 1 an, aucune d’entre elles ne disposaient d’une autorisation de fonctionner en bonne et due forme. Pour remédier à cette situation  qui faisait perdre énormément d’agent au contribuable camerounais, Minette Libom Li Likeng, Ministre des Postes et des télécommunications  a lancé il y a 8 mois, une vaste opération d’assainissement du secteur. C’est ainsi que 9 structures qui opèrent dans la messagerie postale et le transfert des fonds,  parmi lesquelles: MTA, TXL, ESICO, SMS, Express Exchange, EMI Money, DHL Internationals, Bollore Transport and Logistics ont décidé de sortir de la clandestinité. D’après nos confrères de Cameroon Tribune, Cette opération a rapporté à l’Etat du Cameroun la rondelette somme de 317, 375 milliards de FCFA, représentant les frais d’entrée dans l’activité postale.

 

En outre, d’après des informations relayées par le quotidien national en kiosque ce jeudi 19 décembre 2019, 11 autres structures se sont acquittées partiellement de leurs frais d’entrée dans l’activité postale. Une situation qui ravit au plus haut point la Minpostel,  Minette Libom Li Likeng «Le secteur postal est appelé à jouer un rôle très important dans le développement de l’économie numérique au Cameroun. L’Etat a un rôle de régulateur et de facilitateur. Les acteurs évoluaient dans la clandestinité jusque-là et aujourd’hui il y a des opérateurs qui ont régularisé leur situation et ce sont les premiers opérateurs qui vont exercer dans le secteur postal privé avec une autorisation. Il fallait donc que ce soit solennel», a-t-elle confié au journal que dirige Marie Claire Nana. Avant de promettre qu’en 2020, le Minpostel va passer à une phase essentiellement répressive.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique