Cameroun - Sortie médiatique: Samuel Eto’o accuse un rappeur de sabotage, Valsero pointé du doigt

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Nov-2022 - 10h34   5171                      
10
Samuel Eto'o et Valsero Capture d'écran
Le président de la Fédération Camerounaise de Football ne l’a pourtant pas nommé, mais l’opinion a ciblé le rappeur camerounais basé en France, très critique de la gestion du patron du football camerounais.

Le président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) a mobilisé l’audience télévisuelle mardi soir lors de son passage sur la chaine Canal 2 International, au cours de laquelle il a passé en revue les 300 premiers jours de son mandat à la fédération.

Il n’a pas manqué durant ce programme de placer quelques punchlines à l’encontre de ses détracteurs. Il a notamment indexé un rappeur qui pourfend ses œuvres, sans le nommer. « Pendant 2 ans un certain rappeur a vécu à mes frais pour 5000 euros par mois, mais aujourd'hui il me sabote. Les avis changent Avec les intérêts », a déclaré l’ancien capitaine des Lions indomptables.

Il a côtoyé de nombreux rappeurs camerounais, et a eu des relations assez particulières avec certains. Même s’il n’a pas lâché son nom, l’opinion croit savoir qu’il s’agit du rappeur Valsero résidant en France. Il est celui qui est très critique du management de Samuel Eto’o, et ne manque pas de l’exprimer à travers des vidéos sur son compte Facebook. D’ailleurs, Valsero a rebaptisé Samuel Eto’o « Dadis Camara », en référence à l’ancien président guinéen qualifié de dictateur.

Sur les réseaux sociaux, Valsero est tourné en dérision, au point où ton visage a été immédiatement collé à un billet de banque de 5000 euros.

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique