Cameroun - Stade Olembe: Le ministre des Sports sur le chantier ce 8 avril 2021

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Apr-2021 - 07h00   4931                      
1
Mouelle Kombi au stade d'Olembe Capture d'écran
L'objectif est d'évaluer le niveau d'avancement des travaux de ce stade qui va abriter la prochaine Coupe d'Afrique des Nations de football.

Nouvelle descente du ministre des Sports au stade Olembe, au nord de Yaoundé. Ce jeudi 8 avril 2021, Narcisse Mouelle Kombi, accompagné de sa délégation, va toucher du doigt l'évolution des travaux de ce stade qui va abriter les matchs de la Coupe d'Afrique des Nations 2021. 

Le 31 mars 2021, la rédaction de Cameroon-info.net est descendue sur les lieux pour jauger le niveau d'avancement du chantier de ce stade de 60000 places. Sur place, nous trouvions, Cyrille Ntollo, le président du Comité ad hoc chargé du suivi des infrastructures sportives au Ministère des Sports et de l'Education Physique (MINSEP), présidant une réunion avec les responsables de Magil construction, entreprise en charge de la réalisation du projet. Objectif, préparer la prochaine visite du patron des Sports et de l'Education Physique. 

Pas loin de là, des ouvriers, à la manœuvre, s'attellaient aux derniers réglages. Au dessus de la cuvette, certains préparaient déjà l'habillage. Il sera revêtu des écailles de pangolin aux couleurs du drapeau national. L'entrée principale du stade est déjà prête.

Nous n'avons pas pu entrer dans l'enceinte du stade. Raison évoquée par le cadre du MINSEP, il n'a pas d'autorisation du ministre des Sports. 

Selon le président du Comité ad hoc chargé du suivi des infrastructures sportives au MINSEP, les stades annexes sont déjà réalisés à 98%. Les éclairages sont prêts. Il ne reste que la piste d'athlétisme. L'hôtel et le centre commercial sont évalués à 60%. Globalement, l'état d'avancement des travaux est estimé à près de 90%.

En février 2021, un décret du président de la République habilitait le ministre de l'Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) à formaliser une nouvelle convention de prêt de 55,16 milliards de FCFA, pour «le financement du projet d’achèvement des travaux de construction» de la même infrastructure, a fait couler beaucoup d'encre et de salive.

Cette décision présidentielle a remis sur la table les suspicions de malversations qui planent sur la construction de ce complexe sportif, dont les travaux ont débuté le 7 mars 2017. 

Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique