Cameroun - Tournoi féminin de football des Jeux Olympiques/José Letelier (entraineur du Chili): «Nous connaissons notre adversaire…Nous allons faire de notre mieux afin d’obtenir un résultat qui optimise nos chances pour le match du 13 avril»

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Apr-2021 - 07h31   3889                      
0
Jose Letelier CIN/Archives
Ce dernier s’exprimait ainsi dans un podcast diffusé sur Spotify le 9 avril 2021.

Deux confrontations pour un billet pour Tokyo. C’est l’enjeu des deux matchs de barrage qui vont opposer dès ce samedi, les équipes féminines de football du Cameroun et du Chili. Le vainqueur de ces deux rencontres s’octroiera le privilège de disputer les Olympiades japonaises prévues cette année du 23 juillet au 8 aout 2021. Pour la formation sud-américaine, une victoire leur ferait rentrer dans l’histoire du football chilien, car ce sera la première fois que l’équipe féminine de ce pays participera aux Jeux Olympiques. Ce qui n’est pas le cas du Cameroun, qui était déjà présent en 2012 à Londres. Au cours de cette édition, les Lionnes n’avaient pas pu passer le cap de la phase de groupe.

Pour se donner les moyens de venir à bout des Lionnes Indomptables, les Chiliennes ont disputé quatre matchs amicaux contre des équipes africaines. Elles ont affronté l’Afrique du sud (2-2), le Kenya (5-0), le Ghana (3-0) et la Zambie (2-1). Quant aux joueuses d’Alain Djeumfa, notamment celles qui évoluent au pays, elles ont disputé 4 match amicaux contre des équipes locales, lors de leur stage préparatoire à Yaoundé, qui s’est étalé du 17 mars au 5 avril 2021.

«Nous connaissons notre adversaire. Nous aurons le statut d’équipe visiteuse pour le premier match, et cela détermine un peu les conditions de ce barrage qualificatif. Nous allons faire de notre mieux afin d’obtenir un résultat qui optimise nos chances pour le match du 13 avril», a déclaré José Letelier, l’entraîneur de la Roja et ancien gardien de but professionnel dans un podcast de la Fédération chilienne de football

Les deux équipes sont déjà dans la ville d’Antalya où la rencontre a été délocalisée en raison des mesures sanitaires en vigueur dans les deux pays concernés. Les Lionnes Indomptables sont arrivées le 6 avril en rang dispersé. Les joueuses locales qui ont effectué le stage de Yaoundé ont voyagé dans le même avion. Quant aux professionnelles jouant à l’étranger, elles sont arrivées au fur et à mesure. Seule Estelle Johnson manquait encore à l’appel le mercredi 7 avril. Elle a finalement rejoint ses coéquipières le jeudi 8 avril 2021.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique