Cameroun – Vie des partis politiques : Le NEC du SDF juge recevable la résolution de l’auto exclusion de l'honorable Joshua Osih proposée par l'honorable Jean Michel Nintcheu et Cie.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-May-2021 - 21h22   17801                      
43
John Fru Ndi au Congres du SDF - 22/02/2018 SDF
Les membres du Comité exécutif du Social democratic front ont tenu ce samedi 8 mai 2021 une réunion ordinaire au siège du parti à Yaoundé.

Cette réunion des hauts cadres du SDF, présidée par le chairman Ni John Fru Ndi, était exceptionnellement élargie aux élus du parti, notamment les Maires, Députés et Sénateurs.

Entamées en fin de matinée, les assises ont été bouclées vers 18h. Une réunion marathon dont la couleur avait déjà été annoncée par le Secrétaire général du parti Jean Tsomelou. « Compte tenu de l’importance de ces assises, la présence effective de tous est obligatoire » avait-il  indiqué, dans le Communiqué publié à cet effet.

Au moment de mettre cet article en ligne, le communiqué final sanctionnant l’issue de la réunion n’est pas encore publié. Mais, des sources crédibles ont confié à Cameroon-Info.net que le Premier vice-président du SDF, Joshua Osih, n’a pas réussi à empêcher les hauts cadres du parti de juger recevable l’une des résolutions de la réunion extraordinaire  du Comité exécutif régional du SDF du Littoral tenue le 21 mars 2021 à Douala, laquelle constatait l’auto exclusion de l’honorable Joshua Osih du parti, accusé de collusion avec le RDPC, le parti au pouvoir.

« Au Comité exécutif national ce samedi 8 mai 2021 à Yaoundé, il a été décidé que le 8.2 donné à Joshua Osih par le comité exécutif extraordinaire de la région du Littoral est jugé recevable. Par conséquent, le dossier a été transmis à la commission juridique pour l’examiner au fond. Après ce verdict, Joshua Osih a claqué la porte du Nec alors que les travaux se poursuivaient» a expliqué l’une de nos sources. « Le simple fait que le Nec déclare recevable l’action menée par les camarades du Littoral, est une victoire pour l’aile dure du parti. La commission juridique a trois semaines pour se prononcer. C’est après cela que le Nec dirigé par le Chairman va se prononcer définitivement » a ajouté notre source.

Par le passé, plusieurs grandes figures du SDF, Pierre Kwemo, Madadi Sadi, Bernard Muna, Mahamat Souleyman, ancien premier vice-président, entre autres, ont quitté la barque à la suite de l’application du fameux article 8.2 des Statuts du SDF qui exclut tous ceux qui vont à l’encontre des textes du parti que dirige Ni John Fru Ndi depuis 31 ans.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique